Le Toofu

Philippe Fournier

Je n'ai rien contre le tofu en général, sauf que je ne le supporte plus. Il y en a partout ! On ne peut plus manger chez quelqu'un sans qu'on serve du tofu. Avant, c'était les sushis, mais il y a eu trop d'indigestions et de suicides, maintenant c'est le tofu.

Hier soir, j'ai dîné chez les Turandot, Gilles et Sylvie. Enfin, Sylvie, ce n'est pas vraiment son prénom, elle s'appelle Monique. Mais elle a fait un lifting de son prénom, parce qu'elle bosse dans le marketing. Et dans le marketing, Monique ce n'est pas très commercial. Au début, dans sa boîte, les mecs croyaient que Monique c'était le nom de la poubelle pour les kleenex.

Sylvie nous a d'abord servi un crumble de courgette au basilic frais. C'était assez spécial, le basilic avait un goût de serviette éponge, et les courgettes c'étaient vraiment des serviettes éponges. Et après, c'était un médaillon d'agneau au tofu. Le médaillon d'agneau, ça c'est connu, c'est de l'agneau. Je n'ai rien contre l'agneau, c'est un animal très poilu mais sympa. Le tofu, c'est du lait de soja coagulé. Le soja n'est pas une vache, pourtant il fait du lait. Il y avait Ginette (elle n'est pas du tout dans le marketing). Ginette, elle a demandé « C'est quoi le truc là ? » « C'est du tofu ! » a dit Gilles. « Tu n'connais pas le tofu ? C'est mortel, le tofu ! Si tu n'as pas le tofu, tu n'es pas dans le coup ! » Gilles, il travaille à l'international, l'import-export, dans le matelas en plumes de cormoran. Il a un peu la voix du cormoran. Pas les plumes, il s'épile et il fait du fitness.

Pour Noël, on a eu de la dinde au tofu. Déjà la dinde, c'est un bestiau très dur à manger quand on est un mec normal qui ne sort jamais sans son parapluie et son Lexomil. On a toujours l'impression que ce sont des restes de la veille. Mais avec du tofu à la place des marrons, c'est carrément irréel. C'est de l'immangeable accompagné d'immangeable. C'est comme si on faisait traîner une caravane par des dromadaires. On essaie d'avaler, mais ça passe pas. Il y a la glotte qui hurle : « Non ! Pas ça ! Au secours ! Maman !!! »

Moi, maintenant, sur ma carte de visite, j'ai mis « Je refuse le tofu ». Sur mon permis de conduire aussi. Ce qu'il y a c'est que pour draguer une fille, c'est rédhibitoire. Toutes les filles se sont mises au tofu. La mammoplastie, le string et le tofu sont les attributs de la fille moderne. La principale cause du célibat, c'est le tofu.

J'attends la prochaine mode culinaire avec appréhension.

Mon copain Gros Nul m'a dit que ce sera peut-être les graines germées. Les graines de quoi ? Pas des graines de dinde, j'espère !

Report this text