Les abris de fortune

Benjamin Katagena

“Ce sont les étoiles, les étoiles tout là-haut qui gouvernent notre existence” William Shakespeare
Sous les ponts, sous la lune,
Aux abris de fortune
Qui le temps d'un sommeil
Soulagent nos coeurs enclumes

Si l'inconfort est grand
Dans ces hôtels au vent
Qui drôlement, leurs noms,
Portent ironiquement

Au moins, bien plus qu'ailleurs,
Dans nos belles demeures,
Nous sommes au ciel, aux voiles
Et à la belle étoile
Report this text