Les enquêtes d’Hercule Foireaux (57)

Hervé Lénervé

Tiens, il y avait longtemps, je croyais qu’il était mort, celui-là ! Qui a tué la prostituée enfermée de l’intérieur dans sa chambre close, mais pas jaune ?

Oui ! Dans la chambre close, une prostituée y a été tuée, pas de doute là-dessus, son corps a été retrouvé sans rien dessus, poignardé par trois coups de couteau au niveau du sein gauche. La putain est dans le pétrin. C'est plutôt le meurtrier qui manque et pour le rechercher les inspecteurs ont fait appel au fameux détective Hercule Foireaux, him self.

-         Alors, Hercule, tes premières impressions ?

-         Dans une enquête, il faut se méfier des précipitations intempestives, il faut prendre un parapluie.

-         Mais encore ?

-         Il faut être lent et méthodique. Premièrement, cette femme est morte !

-         Bravo ! C'est le cas !

-         Secondement, ses effets absents nous indiquent qu'elle n'était pas frileuse.

-         A moins qu'un tiers l'ait dévêtue.

-         Il ne faut pas toujours voir le mal partout. Notre profession nous incite à cela. Je reste donc sur ma première impression, ayant trop chaud cette femme dans son intimité intérieure se sera mise à l'aise.

-         Dans ce cas, nous aurions dû retrouver ses vêtements.

-         Naïfs que vous êtes, vous ne connaissez donc rien à la psychologie féminine. Vous trouverez ses effets ensanglantés, lavés dans la machine à cet effet.

-         Bingo ! Ils y sont propres et repassés. Ils ont fait des sacrés progrès avec les machines à laver ! Cependant, il y a un problème, même si les taches sont parties, il y a trois déchirures dans le chemisier au niveau de la poitrine.

-         Vous voyez, les ingénieurs ont encore du pain sur la planche, leurs machines repassent à présent, mais ne raccommodent toujours pas. Donc, ce qui est embêtant dans notre histoire, ce sont les plaies au cœur. Imaginons un instant que celles-ci ne soient pas à  l'origine de la mort, mais que cette dernière ait été provoquée par une piqûre de vipère.

-         Et pourquoi ?

-         Et pourquoi pas ! Il faut garder l'esprit ouvert dans une enquête. La vipère après son forfait aurait tôt fait de prendre le large, non ! en passant par l'interstice de la porte disjointe. Ni vue, ni connue, Tête pointue !

-         La première constatation du légiste ne signale pas de morsure de vipère.

-         Quand je dis vipère, ce peut être un boa aussi.

-         Mais le boa est constrictor, il n'a pas de venin.

-         Ne chipotons pas, elle a très bien pu mourir par strangulation constrictorienne.

-         Mais le boa est trop gros pour s'enfuir par l'interstice sous la porte.

-         Po, po, po ! Le boa s'aplatit comme un tapis, la scientifique trouvera des fibres de fils de soie sur le bois de la porte.

-         Mais dans ce cas et les coups de couteaux ?

-         Voilà, bien là, la déformation des novices, vous vous laissez entraîner par des associations faciles, des inférences pragmatiques. Ce ne sont pas des coups de couteaux, mais des estafilades que la femme se sera elle-même infligée en tentant de desserrer l'étau du boa. D'où le sang, d'où les échancrures sur le chemisier, d'où l'assassin-serpent-rampant serpentant toujours. Il faut diffuser un portrait-robot immédiatement... Affaire résolue, Tête cornue !

Le boa fut arrêté non loin, il avoua immédiatement le crime motivé par un amour non partagé.

« Je l'aimais trop fort,

Je l'ai enlacée trop fort,

Je regrette, j'ai eu tort !

Je mérite la mort »

Exhaussé ! Tête coupée.

  • T'inquiète, Le boa bénéficiera de la présomption d’innocence et l'on exécutera le truc en plume de Zizi Jeanmaire ! Pfff comme toujours. Elle est naze la justice dans ce pays. :o)

    · Ago 8 months ·
    Gaston

    daniel-m

    • C’est quand même l’heure de la sortie pour la Justice de classe. De plus en plus de puissants se retrouvent collés. :o))

      · Ago 8 months ·
      Photo rv livre

      Hervé Lénervé

  • Quand je dis qu' Hercule Foireaux est mon zéro, j'ai bien raison ! :-))

    · Ago 8 months ·
    Moi en couleur photo de rachael 3

    Etaine Eire

    • Pour sûr ! Hercule le zéro de ces dames. :o))

      · Ago 8 months ·
      Photo rv livre

      Hervé Lénervé

Report this text