Les garennes

Hervé Lénervé

Un couple de nonagénaires se promène, paisible, sur un chemin de campagne.

Une voiture s'arrête à leur portée et demande.

-         Bonjour ! C'est vous le couple d'échangistes ?

Raymonde ne répond pas, parce qu'elle ne parle pas aux voitures.

Ah, oui, je ne vous ai pas présenté nos héros.

Raymonde, 97 ans avoués, gentille, mais sans aucun sens du second degré. Elle est accompagnée de Raymond, son époux, mais pas dans la tête. Plus jeune, le gaillard, 94 ans bien tassé et toujours vert le Raymond, car il... non, faut pas déconner, non plus.

Tandis que dans la      voiture, nous     avons Christiane et Christian, des jeunes mariés.

-         Qu'est-ce qu'i dit, lui ?

-         Qu'est-ce qu'i veut, le monsieur, l'autre ?

-         Démarre mon chéri, je ne les sens pas, ces deux-là.

-         Oui, mon GPS me dit que le lieu de rendez-vous discret est le chemin de la garenne au lieu-dit les « Pernesiau sur rien ». J'y suis bien ?

-         Ça pour y être bien, mon gars, tu y es bien dedans. Le chemin de la garenne, c'est ici, mon gars, à cause des lapins,

-         Oui, je crois qu'ils m'ont posé un lapin, en effet, car d'après les photos, ils avaient plutôt dans la trentaine.

-         Vous arrivez trop tard, mon bon monsieur, des lapins, il n'y en a plus depuis au moins trente ans... la myxomatose, vous comprenez.

-         Ne vous inquiétez pas, nous prenons nos précautions.

-         Mais avant, y'en avait plein mon gars, tu pouvais les attraper à la main.

-         N'exagère pas Raymond !

-         Si, avec un coup de douze, avant.

-         Pardon, mais vous n'auriez pas vu un couple de jeunes gens sur le chemin ?

-         Si ! Avec une poussette, ça va ?

-         Admettons.

-         Ils nous ont dépassés dans le virage, les fous ! A fond la caisse le bébé, il faisait des bons dans la carriole, mon gars. C'est simple, on aurait dit qu'ils avaient le feu au cul.

-         C'est eux ! Je fonce, je vais les rattraper.

***

-         Tu vois ma Raymonde, c'est ça, les jeunes, maint'nant. Toujours pressés. Même pas l'temps de discuter un moment.

Pour sûr, de toute façon, ils n'en trouveront pas, y'en a plus des lapins.

  • Il ne faut pas confondre "niquer comme des lapins et essayer de se reproduire" :o)

    · Ago 2 months ·
    Gaston

    daniel-m

    • ils ne voulaient pas niquer, mais piqueniquer dans les près. :o))

      · Ago 2 months ·
      Photo rv livre

      Hervé Lénervé

  • Les lapins ont voulu protéger leurs petits contre les galipettes des échangistes. Ils ont beau se reproduire à tout va... comme des lapins, ils ont de la morale !

    · Ago 2 months ·
    Louve blanche

    Louve

  • C'est bien vrai, plus le temps d'échanger malgré leur développement durable !

    · Ago 2 months ·
    30ansagathe orig

    yl5

    • C'est ce que se disent les lapins reproducteurs ! :o))

      · Ago 2 months ·
      Photo rv livre

      Hervé Lénervé

Report this text