"Les glaneuses" de Millet (Haïkus de pinceau)

astrov

Les glaneuses... Ces femmes pauvres pouvaient ramasser les épis de blé qui restaient sur le sol après la moisson. Pour se nourrir... Compassion et humilité. Le tableau fut peint en 1857.


Courbées vers la terre

Chaque épi va leur offrir

Le droit de manger


                                                     Oubli généreux

                                                     La gerbe du moissonneur

                                                     Est mal attachée


A ces femmes humbles

Le Ciel donne autant de blé

Qu'aux petits oiseaux


                                       Edouard Huckendubler  (apprenti moissonneur)


  • beaucoup de douceur dans chaque haiku et tableau bien décrit ...

    · Ago over 1 year ·
    59419611 604456453389903 2244380854681862144 n

    ventvert

  • Merci pour mon poème : "Le modèle".

    · Ago over 1 year ·
    Louve blanche

    Louve

  • C'est touchant !

    · Ago over 1 year ·
    Wp 20160813 007

    mfin

  • que de vie dans ces quelques mots ! joli talent.

    · Ago over 1 year ·
    Screenshot 20191224 104148 2

    li-belle-lule

    • La lumière du tableau est si douce ! Merci, Li !

      · Ago over 1 year ·
      Oiseau... 300

      astrov

  • Superbes haïkus qui reflètent bien cette misère !!

    · Ago over 1 year ·
    Louve blanche

    Louve

    • A l'époque, il n'y avait pas les restos du Coeur... Et ces femmes travaillaient, courbées pour ramasser ces pauvres épis. Je suis ému quand je contemple cette scène. Donnez-nous notre pain quotidien...

      · Ago over 1 year ·
      Oiseau... 300

      astrov

Report this text