Les lignes m'appellent.

Maux Délaissés.

Ami là haut, tu ne m'avais jamais dit que tout pouvait redevenir comme avant en l'espace d'un instant. 

Tu n'es plus là, et moi j'ère, je flotte, les mains tremblantes, la voix emplie de sanglots. 

La Javanaise en fond, ton âme au fond des yeux et je replonge. 

La voilà, de nouveau, elle me sauve.

Et je plonge encore et encore, à corps perdu dans ses bras

Pages blanches, les lignes appellent ma plume

Et je la laisse glisser, hurler sur le papier 

Et je la laisse s'éteindre, fin de phrase, plus de larmes, 


Elle est là, l'écriture, quand tout redevient subitement comme avant. 


Ce côté apaisant, cette envie d'y retourner plus souvent

Aller mal pour écrire bien, 

Ecrire pour aller mieux.. 


Ecrire pour soigner l'enfant

Ecrire pour rattraper le temps

Ecrire pour sourire 

Ecrire des rimes

Juste pour te faire rire

Ecrire encore et encore

Et t'embarquer dans mon corps à corps.

Ecrire pour toi mon tendre amant

Même si tu n'es plus là

Ecrire pour te faire revenir. 


Report this text