Les mots doux-fous

nehara


Quand s'installe la complicité entre un homme et une femme, les mots deviennent des passerelles lumineuses, porteuses de désir, de rêve, d'intentions, d'attentions.

Les véhicules de la  pensée s'engagent  cahin-caha vers cette autoroute de tous les possibles. Chaque petit mot chargé de tendresse , de désir devient palpable. Vibrant d'intensité, évoquant une intimité délicieuse.

Comme comme des duellistes, Face à face, les adversaires choisissent leurs mots affûtés . Celui qui fera mouche, celui qui fera ployer et fléchir l'autre. En le touchant en plein cœur, en pleine âme ou en pleine chair.

Les mots troublants dégoulinants de sensualité abrupte, sirupeuse.

Les mots qui telle une main se glissant délicatement dans l'ouverture d'un chemisier.

Les mots caresses qui apaisent. Les mots sirops que l'on boit goulûment jusqu'à la dernière goutte comme un enfant assoiffé.

Les mots qui chantent autour du cœur une folle farandole avec un seul et unique  refrain , le nom aimé comme un mantra  lumineux.

Les mots qui vous clouent sur place par la violence  Physique de leur impact. Séisme délicieux.

Les mots bonheur qui s'envolent vous emportant avec eux loin, oh! Si loin.

Tout le corps en alerte, chacun se tend, se cabre dans l'attente de ces mots-oiseaux voletant à fleur de chair. Frémissement du désir à vif, au plus cru de la pulpe.

Quelle merveilleuse brûlure dans la marque au fer rouge de ces mots tisons.

Aimer...

S'aimer en se chuchotant nos désirs avant même de les accomplir.

Doux et sensuel message dont le pli cacheté nous promet tant de bonheur.

Les tiens sont silencieux...Je les scrute ardemment au fond de tes yeux et n'y vois qu'un sourire absent.

Je ...n'ai pas de mots pour te dire...

Report this text