Les samedis avec Papa

ean

Pitch Un père, âge indéfini entre la trentaine et la cinquantaine, que l'on comprendra être divorcé, et sa petite fille d'environ 7-8 ans, se repose dans une aire de jeux à Paris. C'est l'heure du goûter et un prétexte pour établir une conversation qui portraie leur lien. L'atmosphère dégagée vise illustrer, ou faire allusion, à quelques-unes des charactéristiques qu'un utilisateur peut ressentir face à la nouvelle Twingo. 1. La petite fille et son père sont assis sur la pelouse de l'aire de jeux. Cet espace n'est pas révélé en entier. Le père lui sert un goûter. L'enfant mange un pain, le père sort un yahourt nature d'un sac. Père: "Et maintenant, il nous faut un laitage! C'est qui, qui nous donne du bon lait?" Enfant (vif): "La vache, la brebis, le soja et Maman!" Père: "Ah, j'avais oublié que tu as un petit frère maintenant." 2. L'enfant finit son yahourt; le père tient une bouteille d'eau. Père: "Et, maintenant, un petit fruit! Devine où je l'ai cueilli?" Enfant (vif): "Au supermarché!" 3. Le père offre une poire (ou quelqu'autre fruit de saison et adéquat à un goûter pain-yahourt). Ici, on révèle entièrement l'espace où ils se trouvent. Père (rieur): "Non, celui-ci vient de chez le primeur. Tout frais pour toi!" Enfant: "Il a encore toutes les vitamines?" Père: "Toutes! Mange, sinon elles vont se fâcher et disparaitre dans l'air! " 4. On les voit parcourir une rue (main dans la main, le père du côté de la chaussée). La rue est indice qu'ils se trouvent à Paris (par exemple, par le genre d'immeubles, ou un endroit plus emblématique de la ville). Enfant: "Quand je serai grande, je vais voir les mêmes choses que toi?" Père: "Tu verras encore plus que moi, car moi je commencerai à vieillir!" Enfant: "Mais, je suis pas des lunettes!" 5. Ils écoutent un groupe de violonistes qui joue sur une place. Enfant: "Papa, tu viendras Jeudi?" Père: "J'essaierai mais l'heure de ton spectacle à l'école ne me convient pas." Enfant: "Je vais jouer pour toi, tu sais." 6. Ils continuent leur promenade dans une autre rue (toujours main dans la main). Père: "Si je n'y vais pas, je te passerai un coup de fils, comme d'habitude, pour te dire que j'ai entendu ton violon jouer dans mon coeur!" Enfant: "Et si mon violon pleure, tu vas entendre?" Père: "S'il pleure, je pleurerai moi aussi. Et, je te demanderai de rejouer samedi prochain, pour qu'il sourit à nouveau!" 7. Ils s'arrêtent à un passage pour piétons. Père: "On traverse toujours au..." Enfant: "Vert!" Père: "Mais avant, on regarde..." Enfant: "Premier à gauche, ensuite à droite!" 8. Ils s'embrassent en souriant. On devine au près d'eux des voiture stationnées. Père: "Dis-moi, les samedis avec Papa, c'est comment?" L'enfant: "C'est Twingo!" Gros plan sur le sourire de la Twingo 3 - "Twingo, un sourire qui ne ment pas".
  • Je m'excuse mais je n'arrive pas à éditer convenablement ce texte.

    · Ago over 5 years ·
    Sun setting 92

    ean

Report this text