L'innocence s'en est allée

bellamy

On dit toujours que les histoires sont belles,
Simplement car on ne commence jamais par la fin.

Nos regards se sont croisés,
Puis ce fut des sourires
Des "je veux te voir"
Enfin, ce baiser.

Laisse moi vivre je t'en supplie
Ne serait ce qu'une journée,
Loin de mes souvenirs
Loin de nous.

Le manque vient si vite,
Un peu comme une drogue
On ne veut qu'elle, encore et encore.

Abandonné par son image, 
Ignoré par son absence
Je ne suis qu'un fantôme,
L'ombre de ce que je fus.

Déjà un an, tu y crois toi ?
Je ne peux pas vivre sans toi
Je ne le veux tout simplement pas.

J'ai peur, peur de ne vivre qu'au passé
D'être ce que j'ai toujours essayé de fuir.

Mais calme toi je te dis,
Non il ne s'est rien passé, je te le promet
Bah vas-y pars ! Je ne te retiens pas.

Sors de ma tête, 
Il n'y a que toi dans mes pensées, 
Mais tu n'es plus là, 
Tu ne le seras plus jamais.

Salut toi, j'espère que tu vas bien
Moi ça va, enfin je crois
Je ne mange plus, je ne dors plus
Reviens.

Tout a commencé par un regard,
Tout a fini par des larmes.
Triste réalité, celle de l'amour.

Allez, encore une cigarette,
Quelques notes de musique
La solitude.

J'aimerais pouvoir encore une fois
Te serrer contre moi, 
Avant que la nuit brise l'aurore,
Et que mon espoir ne soit devenu poussière.

Je pense que j'ai réussi à l'oublier,
Tiens c'est chez elle là !
Beaucoup trop de souvenirs
Je ne pourrais jamais vivre sans.

J'ai renoncé, j'ai capitulé, je ne suis plus.
Au cours de cette histoire,
L'innocence s'en est allée.
Et avec elle,

Ma volonté, mes espoirs, mes rêves.

Ne venez pas chercher ici l'espérance,
Elle n'existe que chez les croyants.

Bellamy.

(Le 28/07/2014)

Report this text