Love and Sex

exotic332

Je m’appelle Karen. J’ai vingt deux ans, je mesure un mètre soixante, j’ai les cheveux blonds et…alors ! Que de détails insignifiants n’est ce pas ? ! Ce que vous voulez c’est des histoires de sexe ! Eh oui nous sommes tous un jour ou l’autre amené à découvrir les joies des ébats sexuels, plus ou moins tard, plus ou moins jeunes. Et que d’expériences exceptionnelles j’ai connu (et je connais encore) avec mon homme. Rien que d’y penser j’en ai des frissons ! Laissez moi vous raconter notre histoire.

Quand on me croise dans la rue, je dois sûrement renvoyer une image de fille sage, sérieuse, timide. Méfiez vous des apparences ! J’ai deux faces, l’une sage, l’autre beaucoup moins. Un côté timide, l’autre coquin. Je ne savais pas que j’aimais autant l’autre facette cachée de ma personnalité. Je n’ai plus peur d’essayer de nouvelles choses, de découvrir de nouvelles sensations.

J’ai rencontré l’homme de ma vie en partie grâce à Internet. Je dis en partie car la première rencontre s’est faites lors d’un anniversaire d’un ami. Je me suis rendue à cette fête sans espoir particulier de trouver l’âme sœur. Pourtant dès que j’ai croisé son regard, mon cœur n’as fait qu’un bond ! Comment ne pas succomber au charme de ce bel homme d’un mètre quatre vingt, les cheveux entre de brun et le blond, des yeux d’une couleur mi verte, mi bleue. Son nom : Mike. J’ai essayé de lui parler mais ma timidité a pris le dessus… Il était l’heure de partir mais malheureusement je n’avais pas réussi à discuter avec mon prétendant. Toute la nuit je n’ai cessé de penser à lui. Je voulais absolument pouvoir le contacter. J’ai donc demandé à mon ami qui avait fêté son anniversaire. Il n’avait pas son numéro de téléphone m’avait-il répondu… Qui ne communique pas avec des sms de nos jours ? Cela m’a paru étrange… Il me répliqua que Mike habitait le village voisin et que de ce fait il n’avait pas besoin d’avoir son numéro. Oui cela n’est pas logique. Etant déçue que cette tentative a échouée, j’eus soudain une idée. Aller voir sur un site de réseau social connu. Un autre ami qui était à la fête est inscrit sur ce site. Il fallait juste espérer que Mike est dans ses amis. Une probabilité faible mais existante quand même. Je parcouru la liste des amis de mon ami. Et là bingo ! J’ai trouvé son profil ! Incroyable ! Le destin m’as offert une sacrée chance. Sans aucune hésitation je lui envoie une demande pour être dans ma liste d’amis avec ce message : "  Salut ! On s’est vu à la soirée de Joff, ça te dirait de faire connaissance ? ". J’ai attendue des jours et des jours qu’il me réponde. Tous les jours je me connectais et rien … Jusqu’au jour où, miracle, il m’a répondu ! Il était d’accord pour qu’on se revoit. Le samedi qui suivis on se retrouva au Pulk, un bar où je n’étais jamais allée, mais l’endroit était plutôt calme. Nous avons bien discuté. Cependant une ombre assombrit le tableau. Mike devait partir dans une autre région pour son travail…Dans deux semaines il s’en ira… J’était abasourdie par cette nouvelle… Une relation à distance c’est compliqué, mais j’étais prête car je savais au fond de moi que c’était l’homme de mes rêves. Le jour qui précéda son départ, on s’embrassa. Un baiser tendre, amoureux, sincère. Je ne savais pas dans combien de temps j’allais le revoir. J’avais un pincement au cœur. Il s’en alla et moi je restais là. Un peu perdue, un peu désemparée. Internet est donc devenu, en plus du téléphone portable, notre moyen de communiquer. Avec beaucoup d’impatience j’attendais qu’il revienne dans la région, c’était à peu près toutes les deux semaines. Le temps passa et les sentiments devenaient de plus en plus fort. Le désir aussi. Sur la messagerie instantanée, la discussion était de plus en plus explicites :

Mike : J’ai envie de caresser tous ton corps. Passer délicatement mes doigts sur ta peau.Descendre le long de tes cuisses, remonter le long de ton ventre. T’embrasser.

Moi : J’ai envie de t’offrir mon corps. M’abandonner aux plaisirs physiques de l’amour.J’ai envie de te toucher, te sentir, t’embrasser.

Mike : J’ai envie de toi.

Moi : La semaine prochaine, nous resterons chez moi <3

Le samedi tant attendu arriva. Nous montions à l’étage dans ma chambre. Je baissa le volet afin que la pièce soit un peu dans le noir. Il me déshabilla délicatement tout en m’embrassant à chaques endroits découverts. A mon tour je lui enleva ses vêtements. Nos corps étaient nus. L’un contre l’autre la chaleur se faisait sentir. De bisous en câlins, doucement mais sûrement il me pénétra. Une sensation de bonheur me submergea. Un frisson parcouru tout mon être. Corps contre corps, sexe contre sexe, lèvres contre lèvres, nous avons fait l’amour. Le sourire aux lèvres on se regardait amoureusement. J’aurais voulu arrêter le temps. Le week-end passa vite comme d’habitude et déjà il devait repartir. Des souvenirs merveilleux plein la tête. Les rendez vous sur le net ont repris.

Mike : Je t’aime ma chérie. Ce week-end a été excellent surtout le samedi où ensemble nous avons eu notre première expérience sexuelle. J’ai hate de recommencer =)

Moi : J’ai convaincue ma mère de te laisser dormir chez nous le week-end dans deux semaines ! On va pouvoir passer une nuit ensemble ! Je suis pressée d’y être ! Je t’aime aussi mon amour <3

Le jour se lève. Quelques rayons de soleil traversent mon volet. J’ouvre les yeux. Je suis allongée nue sur mon lit. Je me retourne et à mes côtés se trouve mon chéri, mon amour, mon cœur. J’aime tellement me réveiller contre lui. Je lui caresse le visage, je lui souris, je lui dit que je l’aime et il m’embrasse. J’adore la sensation de ses lèvres contre les miennes. Il me regarde dans les yeux et je comprends de suite ce qu’il va se passer. Nous allons faire l’amour jusqu’à ce qu’il soit l’heure de se lever. La nuit torride que nous avons passé va continuer de bon matin. Nous allons donc peu dormir mais qu’importe. D’un simple bisou, voilà que nos langues se mélangent, se cherchent, se trouvent. Des frissons commencent à arriver. Ses mains se posent sur mes seins, sa langue quitte ma bouche pour se retrouver sur mon téton, pour mon plus grand bonheur. Ensuite ses doigts glissent le long de mon corps. Il caresse avec intensité le point stratégique de mon corps. Le plaisir augmente au fur et à mesure. J’ai envie de lui. Ses lèvres frôlent mon cou, son souffle me fait frissonner. Il m’excite. Après les préliminaires, voilà que les choses deviennent de plus en plus intéressantes. Nos corps à corps se font torrides. Nos cœurs battent de plus en plus vite, notre souffle se fait rapide. Par devant , par derrière, d’aller et retour permanent, ensemble nous allons au septième ciel. Il se mets à me lécher en commençant par mes seins. Puis lentement je le vois descendre. Il m’écarte les jambes et oh ! oh ! oh oui ! Sa langue fait le tour de mon sexe puis insère au plus profonds de moi. Quel bonheur ! A mon tour de l’exciter encore plus. Je me mets à le lécher en débutant par son oreille, en descendant sur son cou puis je passe par son torse pour finir sur l’endroit intime de mon cher et tendre amour. Je me laisse surprendre par cette douceur inattendue. Ma langue passe et repasse le long de son sexe endurcit puis finit dans ma bouche. Telle une sucette, je suce lentement pour faire durer le plaisir. C’est ça l’amour, un partage de tout en permanence et une grande dose d’adrénaline. Enlacés l’un contre l’autre, on s’embrasse, on se caresse. Le jour est bien installé, il serait temps de se lever mais dans un regard commun on peut lire dans nos pensées : et si on recommençait ? Eh bien nous avons repris nos ébats sexuels jusqu'à ce qu'il soit le début de l'après midi ! Je me suis levée, j'ai mis une lumière tamisée puis je me suis habillée, du moins j'ai enfilée une petite tenue sexy. Une petite nuisette violette au niveau du soutiens gorge et transparente pour le reste. Et si on rajoutait à ça une autre petite touche coquine ? Je mets alors mon serre tête avec des oreilles de lapins ! Pourquoi le lapin ? Tout simplement parce que les lapins aiment bien se reproduire et nous aussi ! Sans procréer cependant ! Quoi qu'il en soit j 'ai juste le temps de me montrer devant mon chéri que dans la secondes qui suit je me retrouve à nouveau nue. Décidemment ma tenue n'est pas restée longtemps sur moi mais ça a fait de l'effet à mon chéri ! Tant mieux ! Et c'est ainsi que nous sommes repartis pour faire l'amour encore et encore ! Que d'émotions ! Je ne m'en suis pas remise avant des heures ! J'avais vraiment l'impression de planer, d'être sur un nuage rose ! J'éatais sous l'emprise de la drogue la plus puissante au monde, l'amour ! C'est incroyable cette sensation de bien être ! Je l'aime si fort mon homme. Quand il fût le moment de sortir du lit, l'après midi était bien entammée. On s'est donc dirigé vers la cuisine afin de nous réhydraté ! Ma gorge était sèche ! Il faisait si chaud dans la chambre ! Puis on s'est fait un repas rapide. Le reste de l'après midi on l'as passé devant la télévision, l'un contre l'autre. La nuit tomba, le dimanche passa et il retourna chez lui, loin de chez moi. Tout se passa si vite. Le temps passe toujours trop vite quand je suis avec lui. Comme à notre habitude, nous avons repris nos conversations sur Internet. On se disait constamment que l'on s'aime et qu'on a hâte de se retrouver.

Chaques soirs je m'endormais seul dans ce grand lit deux places. Chaques soirs avant de m'endormir je pensais à lui. Un an passa, nos ébats sexuels étaient toujours aussi forts, sauf que je ne dormais plus seul, je n'avais plus besoin de rêver de lui, il était là, à mes côtés. Il a été muté dans ma région, j'ai quitté mes parents et on a emmenéger ensemble. Et c'est partie pour des nuits de folies ! Et bien que l'on se lève tôt tous les deux, il est dur de resister à l'appel du désir quand on est l'un contre l'autre...

C’est ainsi que grâce à Internet j’ai rencontré l’homme de ma vie et ensemble nous découvrons de nouvelles expériences sexuelles toujours plus intenses, plus magiques, plus coquines !

Exotic332

  • C'est assez facile à lire, sans être d'une facilité effarante. Pas mal du tout, du moins j'ai pas trouvé ennuyeux à lire. Même si je ne m'attache pas trop au personnage principal, je sais pas si c'était un effet voulu.

    · Ago almost 8 years ·
    Alice orig

    Alice Liddell (Falling Cards)

Report this text