Lumières de la mer.

Aurélie

Cette lettre aura peut-être signé la fin.

Tu sais je me suis rappelée que mon année 2017 s'annonçait sous les signes de la joie, de la tendresse et de l'amour.

À l'époque en voyant ça j'ai souri et c'est aussi ce qui m'a aidée à me projeter à voir plus loin à penser à nouveau.

Je me suis dit "Tiens peut-être que je vais tomber sur quelqu'un" et là j'espère. J'espère tout et n'importe quoi. J'espère un message de ta part une lettre que le facteur déposerait. Le signe d'avoir été entendue. Pour avoir été courageuse, pour avoir osé affronter mon amour, me battre pour lui. J'ai dit à ta mère que je t'ai aimé cinq ans sans qu'elle le sache. Ce n'est pas rien. Mais sera-t-elle sensible à ça elle aussi ? Sait-elle ce que c'est qu'aimer ? J'espère avec les inconnus dans la rue me disant que je vais y arriver, à t'oublier après toutes ces années, que je dois le faire et qu'au fond il y a tant de gens sur cette Terre que je pourrais en aimer d'autres je le sais. Que d'autres sauront m'aimer.

Je ne crois pas que cet espoir me tue. C'est un espoir lent qui met du temps à s'immiscer. Parce que je le ressens encore ce manque. Parce que je viens de tenter la dernière chose en mon pouvoir. Parce que je t'ai aimé. Parce que je t'aime encore. Mais malgré tout, cet espoir s'anime peu à peu, peu à peu je me vois sortir de l'ombre. Et malgré le froid je la vois cette lumière.

Report this text