Ménage à trois

maeva-g

Un ménage à trois n'a jamais fait bon ménage !

-          « Bon dieu ! Je ne supporte plus la façon dont elle te regarde. Elle n'a d'yeux que pour toi. Elle te suit partout et je le sens, je le vois, tu n'es pas insensible à ses avances.

Regarde donc ! Elle me toise, elle me nargue. Son air hautain m'importune chaque jour davantage. Je ne veux pas passer une seconde de plus en sa présence. Abandonne-là donc et partons ! Partons d'ici, filons tant qu'il est encore temps ! J'ai tellement de choses à t'offrir et elle… si peu. Ne vois-tu pas qu'elle se joue de toi. Tantôt câline, tantôt distante ! Elle ne t'aime que par profit, ça crève les yeux ! Pourquoi es-tu si naïf ? Qu'attends-tu pour mettre un terme à cette histoire ?

Je me sens si mal en sa présence. Elle est le centre de toutes tes attentions et elle sait attirer ton regard. Elle joue de ses formes, se dandine et son charme opère. Que faut-il que je fasse pour égaler son allure et obtenir tes faveurs ?

Pourquoi ne vois-tu pas qu'elle cherche à nous éloigner l'un de l'autre ? Pourquoi ?

Ne réalises-tu pas que son unique objectif est de te conquérir et de m'évincer définitivement ? Hélas, j'ai bien peur qu'elle n'arrive à ses fins, bien assez tôt !

Malheur ! La voilà qui se déhanche… N'a-t-elle donc aucune retenue ? Aucune vergogne, pour se comporter ainsi en ma présence ?

Je ne supporte plus la tournure que les événements prennent. Elle a totalement changé depuis son emménagement. Souviens-toi, lorsqu'elle est arrivée pour la première fois.

Timide ! Craintive ! Elle n'osait te côtoyer. Il était clair qu'elle souhaitait te connaître davantage avant de t'approcher. Ou s'agissait-il là d'une ruse de sa part ? Cela ne m'étonnerait guère! Quoiqu'il en soit, le temps a passé, et désormais tu n'es plus un étranger à ses yeux. Tu es bien plus que cela.

De ton côté, qu'en est-il ? Ses sentiments sont-ils partagés ? Non! Attend, ne répond pas. Ce n'est pas utile, mon cœur se briserait. Votre relation crève les yeux. Elle m'a remplacée dans ton cœur, tous tes bons sentiments lui sont désormais destinés. Il est évident que tes pensées lui sont réservées.

Cherches-tu à me rendre folle ! Qu'attends-tu pour me répondre ? Avoue donc ! Ne me laisse pas une seconde de plus, dans le doute !

De toute façon, un choix s'impose ! Prend une décision… et vite ! Nous ne pouvons plus vivre tous les trois sous le même toit. Je souffre, et même si je suis la seule à pâtir de cette situation actuellement, il ne faut pas négliger mon chagrin. »   

 

-          « Mais !  Ma chère et tendre… il ne s'agit que d'une simple chatte. »

Report this text