Mischievous Girl

littlerebel

Certains ont de vrais anges gardiens. Ils évitent les malheurs comme par magie. J'ai moi-même hérité d'un de ces trucs-là.
Mon ange gardien s'appelle Claire de son vrai prénom, mais ça fait longtemps que je l'ai surnommée « La Poisse ». En effet, Claire n'a jamais eu envie de faire son boulot comme il faut. Elle s'emploie plutôt à me précipiter dans les ennuis, à m'envoyer tous les problèmes imaginables en pleine face. Je ne vous parle pas de gros problèmes comme la mort de proches, une maladie incurable ou de ce genre de trucs. Non, je vous parle de petits problèmes quotidiens, répétitifs et très agaçants. Elle me mène la vie dure avec une opiniâtreté presque louable d'ailleurs. On finirait presque par s'attacher. Ce spécimen apparaît en chair et en os quand elle a décidé de m'énerver. Elle ne se rend visible et audible que pour moi, eh oui, sinon ça serait pas rigolo vous comprenez.
Laissez-moi vous donner un aperçu de l'incarnation de la Fourberie en action …

Il y a quelques semaines, mon patron me convoque. C'est urgent paraît-il. J'arrive et qui vois-je tranquillement assise sur le rebord du bureau ? Claire. Avec un grand sourire machiavélique.
« - Salut Inès ! Ça faisait longtemps qu'on s'était pas vues hein ! »
Oui, ça faisait longtemps. Et tu m'avais pas manquée. Je commençais même à croire que tu m'avais oubliée.
« - Oh non ! J'étais juste partie en vacances ! »
Tiens donc, comme si me pourrir l'existence était vraiment exténuant.

«Asseyez-vous je vous en prie. Bien, vous avez peut-être entendu quelques rumeurs et ce que je vais vous dire ne fera que les confirmer. Nous procédons effectivement à une réduction de personnel. Et je n'irais pas par quatre chemins Inès, votre poste a été supprimé. »

Claire m'a tenu la porte en sortant du bureau. Elle m'a aidé à ranger mes affaires et elle m'a raccompagné chez moi. Tout ça en piochant dans un paquet de M&M's. Parce que oui, elle peut bouffer n'importe quoi sans grossir. Pas comme moi.

Après avoir passé plusieurs jours sur mon canapé à mater des films en mangeant de la glace avec Claire, j'ai décidé de me mettre à chercher du boulot.
Claire n'a pas disparu de suite. Mais un jour je me suis levée sans la trouver dans la cuisine en train de vider mon frigo et ce jour là, je me suis faite embaucher pour un inventaire.
J'y suis allée, j'ai fait mon travail, j'ai été payée et quand je suis rentrée, Claire m'a littéralement claqué la porte en pleine face avec un rire hystérique. Ça fait mal.
Quelques semaines plus tard, je devais passer un entretien d'embauche pour un poste similaire à celui que j'avais perdu. Une occasion en or. Claire ne s'était pas pointée depuis plusieurs jours et j'espérais très fort qu'elle me foute la paix pour ce jour là.

Comment ai-je pu être aussi naïve … J'aurais dû me méfier.
Le matin où je devais passer mon entretien, la première chose que j'ai vue quand j'ai ouvert les yeux, c'est elle. Elle était assise en haut de mon armoire, les jambes balançant dans le vide, en train de manger une crêpe dégoulinante de Nutella. Elle attendait visiblement que j'émerge.

« - Coucou ! C'est aujourd'hui ton entretien d'embauche non ? Parce que j'ai désactivé ton réveil. »

J'ai jeté un coup d'œil à mon téléphone et mon cri de rage a retenti dans tout l'immeuble. J'aurais dû être là-bas depuis dix minutes au moins.
Je saute dans mes habits (préparés la veille, heureusement qu'elle n'y a pas touché !), j'essaie d'écraser la rébellion que mes cheveux ont entamé, j'enfile mes escarpins et voilà que Claire réapparaît pour m'annoncer qu'elle a perdu mes clés de voiture. J'entreprends des fouilles archéologiques dans mon appart pour finalement m'apercevoir qu'en fait Claire n'a pas touché à mes clés. Faites-moi penser à rajouter « sale menteuse » à la liste des nombreuses qualités de Madame.

Je suis arrivée avec 50 minutes de retard. Inutile de vous dire qu'ils ne m'ont même pas reçue.
Je me suis retrouvée sur le trottoir, complètement dégoûtée. Je marchais sans trop savoir où j'allais, je savais juste que Claire n'était pas loin. Tout à coup j'ai trébuché et je me suis vautrée par terre. Quand je me suis relevée j'ai vu que je m'étais pété un talon. Là j'ai pas pu me retenir. J'ai hurlé :

« LA POIIIISSE !!!!!!!!!!!! »

Claire m'a fait un clin d'œil et j'ai senti mon sac me glisser des mains. Mon sac avec ma vie dedans partait en courant avec un sinistre individu. J'ai même pas eu le temps de faire quoique ce soit que j'ai vu cet homme juste devant moi se mettre à courir après mon voleur. La Poisse s'est volatilisée sur le champ, laissant juste un parfum de chocolat dans l'air.
L'inconnu chevaleresque m'a ramené mon sac fugueur.

« - Il me semble que c'est à vous.
- Oui, c'est à moi. »

Et le flot d'hormones déclenché par ta voix et ton sourire, c'est à moi aussi.

« - Ah mais c'est vous qui êtes tombée il y a deux minutes ! Vous n'avez vraiment pas de chance dites donc ! Vous ne vous êtes pas fait mal au moins ?
- Non, moi ça va mais mes chaussures sont complètement foutues !
- Ah oui je vois ça, s'exclama-t-il en riant. J'habite juste au coin de la rue, si vous voulez je peux voir si ma sœur a pas laissé des chaussures la dernière fois qu'elle est venue. »

J'avais passé le reste de la journée en charmante compagnie, c'est le moins qu'on puisse dire. Claire ne s'était pas montrée.
Mon inconnu s'appelait Ethan, comme dans Mission Impossible ouais. Et je peux vous assurer que ce gars-là est juste comme il faut ! J'ai eu la chanson « Jeune Demoiselle » de Diam's dans la tête tout l'après-midi.
Enfin bref, j'étais rentrée chez moi avec les chaussures de sa sœur (un bon prétexte pour le revoir) et un sourire accroché d'une oreille à l'autre. Je me suis écroulée sur mon lit, ravie de la tournure qu'avaient pris les événements. C'était presque trop beau pour être vrai ! J'étais en train de me refaire le film de cet après-midi, convaincue que je lui avait plu, lorsque j'ai entendu quelqu'un croquer des Maltesers bruyamment.

La Poisse s'est retournée vers moi et m'a lancé, entre deux chocolats :

« Ne commence pas à te faire trop de fantasmes chérie. Il est gay. »

  • Je suis pliée en deux. Génial. J'ai la mienne aussi... C'est charly... et souvent elle a un fusil... genre paintball... et tout devient cramoisie. Je vailde. CDC !

    · Ago about 5 years ·
    10712727 927438223957778 7773632960243052824 n

    cerise-david

    • Lol contente que ça t'aie plu autant ! :D Le pire c'est qu'après avoir écrit ce texte, il m'est arrivé une série de petits problèmes de ce genre, moi qui suis pas si malchanceuse que ça en fait mdr. À croire que Claire s'est vengée :P

      · Ago about 5 years ·
      Image

      littlerebel

    • Faut se méfier... ils sont susceptibles...

      · Ago about 5 years ·
      10712727 927438223957778 7773632960243052824 n

      cerise-david

    • Ouais carrément, et ils savent tout en plus ...

      · Ago about 5 years ·
      Image

      littlerebel

  • la fin est délirante !!! très bon texte !!

    · Ago over 5 years ·
    4ccd16fa53a905e8d22da9c78f63ad5f

    eymsli

    • Merci lol faut que je pense à écrire un texte qui s'appelle l'effet Mischievous pour raconter tout ce qui m'est arrivé après x)

      · Ago over 5 years ·
      Image

      littlerebel

Report this text