Modern Link : Souriez, vous êtes amoureux.

Marc E.

Chronique sur l'utilisation des nouvelles technologies servant aux rencontres.

Les locaux du Modern Link s'étendent sur plusieurs hectares. La sobriété est mère de décoration. De rares lignes aux couleurs sourdes se plaquent sur les vastes murs blancs et à perte de vue. Seule l'indication "sortie" permet d'espérer trouver un chemin parmi les dédales horizontaux et verticaux que dessinent les couloirs. Ici, l'amour s'y paraphrase dans sa plus simple expression, l'errance. Nous tournons, décidons d'aller vers la droite, vers le haut, espérant que notre intuition nous mènera à une rencontre qui alimentera nos cœurs, nos jours et nos nuits.

L'amour, comme le jazz, est ici rythmé par de courtes sessions. Vingt minutes, pendant lesquelles les désireux d'Éros tentent de trouver une âme sœur, même éphémère. Modern Link s'impose comme un combat contre l'écran et la distance, usant de ces mêmes écrans pour rapprocher les gens. Un labyrinthe à l'image de la complexité des sentiments, au dénouement qu'on espère heureux.

Le principe se veut simple. Des tablettes tactiles sont accrochées aux murs, par dizaines. Celles-ci sont munies de webcam qui s'activent au moindre toucher. Les participants choisissent, lors de leur périple dans les couloirs, une tablette et l'effleurent. Cela a pour effet de mettre ce dispositif en contact direct avec un autre, touché au même instant ou presque. Une visioconférence muette se met en place durant quelques secondes, aussi éphémère qu'un regard croisé dans la rue. Si les deux personnes posent leurs mains sur la tablette, se touchant virtuellement, alors, elles pourront se retrouver dans un autre dédale. L'idée, selon les concepteurs, est d'être ludique. Ceux qui se sont choisis ainsi n'ont plus qu'à profiter d'une rencontre aléatoire, dont les prémices font grimper l'excitation et le rythme cardiaque. L'adrénaline est une médecine efficace contre l'ennui et la solitude.

Si la personne ne vous plaît pas, il vous suffit de vous éloigner de l'appareil et d'en choisir un autre. Toutes les stratégies défilent. Certaines personnes agressent les tablettes comme s'ils faisaient du shopping, d'autres s'en remettent à un hasard sporadique, d'autres encore préfèrent se laisser guider par leurs pas.

L'expérience se rapproche des récents sites Internet mettant en contact webcam des personnes du monde entier, au hasard. L'idée en semble fortement inspirée, en tout cas. C'est une alternative au speed-dating vieillissant. Quelque part plus pédagogue, Modern Link nous réapprend à créer une rencontre, protégeant notre sociabilité par des écrans, officiant contre la timidité grâce à ceux-ci. Il nous confronte à une réalité distante. Un refus signifie simplement que vous n'avez pas plu de prime abord à la personne en face, rien de plus. L'égo est préservé, les tentatives multipliées.

Modern Link se place comme un chaînon manquant entre sites de rencontres et rencontres de visu, de plus en plus rares. Errons ensemble, n'est-ce pas ?

Report this text