Mon cancer et moi

lafeeclochette743887

peut on rire de tout ?


« Regarde, regarde, ils en parlent… pour une fois j'ai la même chose de ce qu'ils parlent à la télé, c'est dingue ! » Après une grosse fatigue et un amaigrissement significatif, une prise de sang, une mammographie et un rendez-vous annoncé chez mon médecin, le verdict tomba : « vous avez un cancer » me déclara t-il avec un recueillement professionnel, en me regardant dans les yeux situés en dessous de la gorge. On va se tutoyer, maintenant que tu es intime avec moi… Désolé Docteur, tu peux me le redire en me regardant dans mes vrais yeux ? Non pas la pupille rose, la pupille noire, oui au-dessus merci. Un cancer oui, un cancer du sein. Dis-donc, Docteur est ce que je te regarde dans ton cancer moi ? Non… arrête… c'est gênant… Oui, messieurs le vôtre est situé plus bas, gênant… ben non pourquoi, pour une fois que nous les filles on peut regarder sans se confondre en excuse ou passer rouge coquelicot, hein ? Woui, messieurs, on peut même vous y mettre une petite larme à l'œil… c'est trop, rhooo non rien n'est trop beau pour nos yeux…Woui, vous c'est la prostate… les boules hein ? Chacun, les siennes !

Le traitement qui allait suivre allait être lourd et pénible mais je devais tenir le coup afin de n'affoler personne dans ma famille qui est réduite à moi-même. « Plus je vais m'angoisser et moins ça ira mieux » me répétais-je.

Je vais changer. Ça, c'est pas un scoop. La perte de mes cheveux longs, mon teint blafard et je vais maigrir puis gonflée comme une baudruche et vomir pire que lorsque les copines me racontent leurs grossesses. Vous en conviendrez, pour l'instant il n'y a rien de très joyeux. Cependant, on m'a appris que dans toute situation délicate voire catastrophique il fallait garder un moral d'acier. L'acier est un métal peu noble mais tenace et résistant comme le rideau de fer durant la dernière guerre, il était infranchissable. Perso, j'aurais préféré un rideau d'or, de nacre de perles fines ou que sais-je c'est plus mieux bien et plus beau. Je suis une fille que diable, même avec un sein en moins. Pourtant, je devais être comme lui de glace face à la maladie et j'allais lui emprunter la couleur grisâtre, bravo, la ressemblance sera frappante avec le côté glamour en moins.

Avant que je ne me fasse estropier du sein gauche et ressembler à une amazone, j'allais me battre comme une vraie guerrière. Je devais mettre mes atouts en valeur et porter des décolletés pigeonnants, histoire de mettre en valeur ce qui est loin d'être un atout chez moi tellement c'est insignifiant. Ils vont être pris sous toutes les coutures, radio, écho, mamo et que sais-je encore avant d'avoir la couture qui part de part et d'autre du sein et qui vous dessine le sourire du Joker dans Batman. Je vous jure que si je m'en sors je m'en fais poser des « qui ne sont plus marqués dans le manuel ». Pourquoi a-t-il frappé du côté gauche ? Le côté du cœur ? Certainement parce ce que j'en ai pas…

Allez voyons le côté positif… tout d'abord la perte des cheveux. Je n'ai pas beaucoup d'argent, alors les économies, il va falloir en faire… En y réfléchissant bien, le cancer c'est La solution. Les faux cheveux ça existe…génial ! Ca c'est le côté…ça me coûte un sein. Mais en tant que nageuse et plongeuse c'est plutôt un avantage. Amies naïades, vous en conviendrez. Fini les cheveux coincés et qui tirent sous le bonnet qui sentent le chlore à la fin de l'entrainement puisque plus de cheveux et donc plus de bonnet, économie, économie. Fini, aussi, le cheveu qui s'immisce sans y avoir été invité dans le masque de plongée et qui laisse l'eau s'infiltrer, doucement mais sûrement, avec une sensation du «au secours, je sens que je me noie, là, les gars » mais personne ne le voit. Fini, le coiffeur qui vous coûte les yeux de la tête (oui, un petit rictus merci). De plus, gain de temps le matin… plus besoin de se brosser les cheveux, ben woui biquet je te rappelle que j'en ai plus. Donc plus d'investissement intempestif dans des brosses aux poils de sanglier et autres bestioles qui se foutent à poils pour vous. Fini le côté Nabila…Fini le shampoing anti-ci et anti-ça et que dire de l'après-shampoing ? Bah, plus, non plus. Un bon vieux savon de Marseille fera l'affaire, va.

Le côté positif de la perte de poids… ça peut faire des envieux pour toutes celles qui posent leurs orteils sur une balance récalcitrante et peu joueuse. C'est étrange elle joue toujours dans le même, le sens des aiguilles d'une montre. Pourquoi tant de haine… se disent-elle ? J'ai deux solutions : achetez deux balances, un pied sur chacune… ça fait moins mal lors de la lecture du score la graisse gagne contre le taux de muscle ou alors la méthode radicale : Le cancer ! D'ailleurs, à ce rythme-là Kate Moss, avec sa frange, est opulente (comme dans la chanson, ça m'énerve)…Je fais un 34, c'est la classe ! Même jeune et en parfaite santé jamais je n'ai atteint ce poids ! Whaou ! C'est un corps de déesse, que je vois là…enfin …Yessssssssss !

Il va falloir que j'apprenne à me maquiller pour le teint blafard… Woui pour celles et ceux qui me connaissent ma tenue de bécasse reste celle que j'enfile et qui me colle à la peau comme le costume de superman le prestige en moins. Une carapace mais on ne peut pas dire tout de même que c'est du maquillage… Ah… dommage parce que du côté maquillage, le vrai c'est plutôt affolant ! Comment dire…accéder à mes yeux c'est tout de suite ¾ pour poser du rimmel…Woui, ça laisse rêveur surtout celui qui t'attend désespérément, il peut même faire une sieste.  Le garçon a intérêt d'être patient… ou alors tu dois t'y prendre la veille. T'imagine, quatre pauvres cils qui se courent après, ¾ d'heure… le ravalement de façade ça va prendre la journée ! Pourquoi ne suis-je pas riche à millions mais plutôt tourneur chez citroën comme dit la chanson ? Au moins une star, elle est maquillée, coiffée… la solution le Cancer ! Heureusement pour moi il existe un jour dans l'année durant lequel je serai exemptée de maquillage : Halloween ! Là, pas besoin je serai en plein dedans.

Et puis, il va falloir l'annoncer…aux amis, aux collègues, au patron et à mon poisson rouge. C'est certain, ils vont être médusés surtout mon poisson rouge. Il sera rouge de confusion, le pauvre et sans voix. Mon patron, il n'aura pas de mal à me remplacer car le turnover est important dans le secteur du social. Au bout de deux jours d'absence, il m'aura oublié, le dossier sera classé et archivé. Les collègues… ils ont tellement un caractère très différents les uns des autres que leur réaction me surprendra certainement. Les amis, ah, les amis on en a beaucoup mais il parait que lorsque les ennuis viennent sonner à votre porte, les vrais amis restent pour vous aider, vous conseiller, vous soutenir, et ils sont peu nombreux. On les compte alors sur les doigts de la main. C'est-à-dire que si tu es né avec des moignons c'est encore pas de chance…

J'ai cependant un nombre d'idées incalculables, si je guéris et si je ne guéris pas non plus d'ailleurs…D'abord si je ne guéris pas, je vais pouvoir régler mes comptes avec un certain nombre de personne. Tout d'abord, les mauvaises… je ne vais pas m'en priver, je vais leur pourrir la vie…jusqu'à ma mort ! Je me rappellerai à leur bon souvenir juste ça… ça fait flipper, non ?? Rhooo, vous n'êtes pas joueur !

Et puis je dirai à tous ceux que j'aime ben que je les aime, sans grand discours car mon élocution qui est certes correcte risque d'être perturbée par une certaine émotion et les cumulos nimbus accrochés à mes yeux risquent, en un coup de vent de se déverser en un déluge. Woui, un psy m'a dit que j'étais brute et fragile à la fois, merci Dr comme quoi ces gens ne disent pas toujours n'importe quoi !

Et puis, je ferai le point avec les éléments et mon horoscope qui me prédira que des choses bien, alors pour faire comme tout le monde j'y croirai parce qu'il faut se rassurer et c'est mieux que de prier Allah, Jésus ou Yahvé car comme St Thomas je ne crois que ce que je vois et pour le moment aucun d'entre s'est présenté devant moi.

Promis à partir de ce moment j'arrêterai d'être énervée et je mourrai comme tout le monde en paix, ainsi sois je !

Par contre si je m'en sors, je mordrai la vie à pleine dent et je ferai une grande fête avec des amis, enfin ceux qui me restent, pour les remercier de m'avoir supporté dans tous les sens du terme et peut être même que je chercherai à publier les billevesées de la bécasse ou les contes coquecigrue de mes déconvenues…à travers une nouvelle qui sera bonne je l'espère et qui aura pour titre « Le semoir d'histoire »… mais en attendant tout ça je suis toujours là et de vous je ne me lasse pas !

  • J'adore vous lire....
    Merci

    · Il y a 11 mois ·
    Image

    mery

  • Merci Alicia ;))) je ne sais parler de moi qu'avec de l'humour... heureusement ce n'est qu'une fiction à moins que je ne sois malade sans le savoir...

    · Il y a presque 3 ans ·
    Dsc 1048

    lafeeclochette743887

  • "Pourquoi a-t-il frappé du côté gauche ? Le côté du cœur ? Certainement parce ce que j'en ai pas…" ho je crois que cela n'est tellement pas vrai pour parler de toi :) J'ai, comme toujours, bu tes mots ma jolie fée clochette et, comme à chaque fois et comme à la première fois où je les ai lu ici, ils m'ont parue magnifique ! Tu as beaucoup de talent, une petite Amélie Nothomb. J'adore te lire et, quand je te lis, je lis à travers tes lignes une incroyable personne.

    · Il y a presque 3 ans ·
    Ilv

    A.E Ferrets

    • coucou petit ange... merci pour ce joli commentaire. ... j ai hâte de lire tes nouveaux textes @pouette

      · Il y a presque 3 ans ·
      Dsc 1048

      lafeeclochette743887

  • Merci à tous pour vos remarques c'est ce qui me fait avancer chaque jour un peu plus ;)))

    · Il y a plus de 3 ans ·
    Dsc 1048

    lafeeclochette743887

  • C'est joliment écrit. Il y a un sens de la formule, de la dérision envers ce qui peut arriver de pire, un sens de la vie qui veut que, quoi qu'il arrive, on trouve toujours de quoi se raccrocher et apprécier les moments de vie qui nous sont encore octroyés. L'auto-dérision, c'est ce qui nous maintient debout dans les pires moments, une façon d'appréhender "l'inappréhendable".

    Je n'ai pas le cancer, alors je le lis sans doute plus facilement qu'une femme qui se trouverait dans ce cas là. J'y vois des choses qu'une femme atteinte par le crabe du sein n'arriverait peut-être pas à voir tant cette saloperie doit bousiller le moral.

    Tu as beaucoup de talent.
    La vrai Fée Clochette a dû se pencher sur ton berceau ;-)

    · Il y a plus de 3 ans ·
    Default user

    Godefroy De Maupeou

  • dans la famille paire de seins il y a un malheur, un sein s'en va, l'autre reste espérant ne pas suivre de suite le même chemin. Et quand les pieds brûleront ils croiront qu'ils exploseront au moindre pas sur le carrelage, ce sera le moment d'écrire sur leur souffrance aussi, et quand la dame viendra pour proposer de nouveaux cheveux en attendant les anciens là aussi ce sera l'occasion de raconter ce qui passe par la tête, juste pour prévenir les suivantes malades, juste pour qu'elles sachent , savoir des autres par celles qui savent , c'est mieux que dit par les médecins qui ne savent pas ... Baisers Pawel.

    · Il y a plus de 3 ans ·
    Page couverture avec sorci%c3%a8res 305 ko bis 326x461 rec 11

    Pawel Reklewski

    • Quelle rapidité, quelle réponse Pawel merci :))) as tu ri ?

      · Il y a plus de 3 ans ·
      Dsc 1048

      lafeeclochette743887

    • je ne ri pas , mais un sourire chez moi devient un texte, une provocation, un mot d'amour, ...

      · Il y a plus de 3 ans ·
      Page couverture avec sorci%c3%a8res 305 ko bis 326x461 rec 11

      Pawel Reklewski

Signaler ce texte