Narcisses par la pensée

rechab

en rapport  avec le poème  de Susanne D ' je me contente  de ce  que  m'offre la journée"--------photo narcisses en Aubrac   site  Abracoeur


Je n'ai pas oublié les saveurs de l'été,
et ce bonheur que tu dis ne pas atteindre,
avec les mois qui se sont retournés .
        Te faut-il les repeindre,
                    en prévision de l'hiver
quand la rosée s'accroche aux toiles d'araignées ?
L' oiseau perché dans les hauteurs,
                 a-t-il aussi la nostalgie des fleurs ?

Comme tu évoques les roses trémières 
et le pivert qui te regarde,    la tête à l'envers
tu dégages les sauges          de leur gangue de lierre ,
                               entre deux averses de lumière....
                           Tu n'as pas besoin d'arroser la terre :
les feuilles des hortensias retiennent, dans leurs nervures
des gouttes prisonnières
                                                           qui reflètent l'azur .

                           L'éclaircie est brève :
si j'étais croyant je ferais une prière
pour que le soleil se lève
rebondisse sur la mer...
      Je voyage avec toi par la pensée:
                             fleurs et narcisses légères,
poussent déjà chez moi entre les pierres :
( de bon augure pour ta journée... )!

Report this text