• Pitch
    A la veille de l’acquérir, un futur propriétaire de la New Twingo fait un rêve dans lequel il la voit dans Paris sous une forme personnalisée et autonome, presque humaine, telle une icône contemporaine, lors de situations étonnantes faisant ressortir ses côtés branché, chic, dynamique et glamour.
    D’abord en noir et blanc avec la seule Twingo en couleur dans l’image, le roman-photo va se teinter au fil des étapes pour finir dans une explosion pop bariolée emplissant tout l’espace.

    Paragraphe 1
    Un jeune homme s’est assoupi sur son lit au milieu de prospectus éparpillés montrant la nouvelle Twingo. L’image est majoritairement en noir et blanc. Une « bulle » sans texte figurant cette voiture, sujet du rêve, au-dessus du personnage et la Twingo sur les documents en papier sont en couleur.

    Paragraphe 2
    Le jour se lève à Paris sur les Champs-Elysées déjà embouteillés. Twingo, en couleur et au premier plan sur le reste de l’image en noir et blanc, se joue des files de véhicules reléguées à l’arrière, illustrant sa maniabilité. Elle s’exprime comme un personnage, ainsi que dans la suite du roman-photo : « Dès le matin, on ne voit que moi. »

    Paragraphe 3
    Twingo passe devant la Tour Eiffel et lance : « Et oui, depuis mon arrivée, Paris compte une star de plus, mais il y a de la place pour tout le monde n’est-ce pas ? »

    Paragraphe 4
    Plus tard, une foule (en noir et blanc) est en admiration devant Twingo, posant, rutilante, à côté d’un tableau la représentant façon Andy Warhol, dupliquée à l’identique sur la toile en ses principales versions couleurs. « Vous ne doutiez tout de même pas que j’étais une œuvre d’art ? » dit-elle.

    Paragraphe 5
    On montre en couleurs l’intérieur de la voiture et ses passagers de dos (la conductrice est une femme). L’extérieur (l’opéra Garnier, flouté) est en noir et blanc. Twingo lance : « En route, on m’attend ! Pas le temps de souffler, sauf pour mes passagers. Paris est un monde, mais moi, je suis un univers de bien-être. »

    Paragraphe 6
    Rendez-vous à la Fashion Week ! Twingo défile sur un podium devant les photographes et un nombreux public (qui, contrairement au reste de la scène, est partiellement en noir et blanc mais on distingue quelques vêtements en couleur) entourée de mannequins mixtes ayant tous une main sur sa carrosserie en criant : « L’évènement mode de l’année, c’est la Twingo Week ! »

    Paragraphe 7
    Avant d’autres aventures, Twingo rend hommage aux anciennes Twingo au Père Lachaise devant des stèles sculptés les représentant recouvertes de graffitis façon tombe de Jim Morrison, veillées par des aficionados. La couleur s’installe presque complètement (à part le gris des pierres). Twingo affirme : « On est toutes devenues cultes, non ? »

    Paragraphe 8
    Toutes les versions New Twingo ont rendez-vous devant le Moulin Rouge au-dessus duquel est tiré un feu d’artifice. Tout est en couleur. La fête s’installe, réunissant des danseuses du célèbre cabaret et des personnes extravagantes aux couleurs chatoyantes s'exclamant : « La revue New Twingo Folies est au programme pour de longues années ! »

    · Ago over 5 years ·
    Default user

    Cyrille Bouchard

Report this text