Nos faux-amis, les fourmis.

Hervé Lénervé

Je ne comprends pas que les Indiens soient 1.3 milliards sur Terre, alors que les colons les avaient exterminés jusqu’au dernier ?

Les fourmis ne font pas l'amour ! Eh, elles ne peuvent pas tout faire, non plus, elles font déjà la guerre. Les fourmis sont en guère perpétuelle, depuis la nuit des temps, car la nuit d'hier c'est trop court pour perpette, contre toutes les autres fourmilières, car elles sont jalouses de la reine des voisines. Si elles ne se régulaient pas entre elles, la Terre en serait envahie, déjà qu'elle est pas mal envahie de Chinois et d'Indiens. La fourmi est présente là, où l'homme n'y est même pas, conditions de vie trop extrêmes pour le fragile et délicat humain.

La biomasse des fourmis est supérieure à celle des hommes. C'est-à-dire que si l'on réussissait à réunir toutes les fourmis de la Terre sur la même balance, ce qui n'est déjà pas évident en soit,  leur poids serait nettement supérieur à celui de ma belle-sœur. De plus, il faudrait trouver une balance assez grande pour ma belle-sœur, donc ce n'est pas gagné d'avance.

Vous pourriez également me rétorquer que ma belle-sœur n'est pas l'échantillon représentatif de la population hommes sur Terre, car c'est une femme. Certes, enfin, admettons pour le sexe et encore, mais il faut bien avancer, autrement on reste sur place. Tandis que les fourmis avancent, elle, sans se poser de questions existentielles, pour prendre le contrôle de la planète.

La situation est grave, il faut prendre des mesures drastiques pour éviter ce nouveau fléau. On avait déjà, le réchauffement climatique, la pollution, la désertification des campagnes, Trump et le Monde qui fout l'camp, ma bonne dame, que voici maintenant en prime : L'INVASION DE LA TERRE PAR LA FOURMI.

On peut dire qu'on n'est pas gâté, ces temps-ci, par les fléaux ! Il va être grand temps d'aller envahir une autre planète peuplée d'indiens inoffensifs avec leur lance pierres ridicules.

On les exterminera tous et on foutra le reste dans des réserves, ça on sait bien le faire. On ne va quand même pas se laisser emmerder par une bande de fourmis à la con.

Report this text