NUITS TROPICALES

Véronique Maitressfemme

Nuits tropicales

C'était du temps où les tropiques
Offraient asile aux baroudeurs
Et changeaient la sueur en fric
Pour le compte de magouilleurs.
C'était du temps où Treicheville
A pleins boutons faisait faner
Les belles de nuit de bidonville
Semées trop drue sur le pavé.

Dans les tripots yam et pocker
A pleines mains faisaient tricher
Rastas, dealers et mercenaires
Fachos ou révolutionnaires.
Dans les maquis les big bagarres
A cor à cri faisaient tomber
Les bouteilles vides sur les comptoirs,
Les mecs trop pleins sur les planchers.

Dans les bordels rock et reggae
A fond la caisse faisait vibrer
Les murs de terre et de bambou,
Tes cuisses d'ébène sous ton boubou.
C'était à l'heure où la chaleur
A grosses goutes trempait ta peau,
Gorgés d'alcool et de sueur
Tes seins tanguaient sur le tempo.

C'était à l'heure où la fumée
A plein shiloms faisait swinguer
Tes hanches souples entre mes mains
Ton ventre chaud contre le mien.
C'était avant, je me souviens.
Là nos chemins se sont croisés
Je suis partie vers mon destin
En te laissant sur la pavé.

Report this text