Obsession

mlle-anna

Je suis obséder par quelque chose mais je ne sais pas quoi. Tout les matin je me lève et je me dit: « Aller ma petite Corine aujourd’hui tu trouve ce qui t’obsède. 

Je ne suis pas obséder par mon travail je suis femme au foyer

Ni par mes enfants qui sont grand maintenant

Mon mari ne m’obsède pas puisque il est mort

Je n’ai aucun passe temps susceptible de devenir un obsession et pas de passion non plus.

J’ai lu des tas de livre sur le sujet. Je suis aller a des groupes de soutient. Je suis inscrite sur des forums.

L’autre jour ma sœur vient manger a la maison.

« Arrête » me dit elle quand je lui demande si elle a remarqué se qui m’obsédé

« Tout ça c’est dans ta tête Corine. Tu vas finir barges. »

Mais oui ! Ma sœur est génial. Mon obsession est enfoui dans ma tête depuis le début. Aussitôt j’appelle ma copine qui est infirmière psychiatrique

« Je suis folle » je lui dit et j’ajoute « il faut que tu me fasse enfermer

-Voyons Corinne je ne peut pas faire ça. Ecoute voici l’adresse d’un très bon psy va le voir et ensuite on avisera. »

Elle me donne l’adresse et le numéro de téléphone. Je téléphone justement.

« Cabinet du Docteur Catenati que puis je pour vous ?

-Bonjour j’ai besoin d’un rendez vous d’urgence .

-Demain a 16 heures. C’est tout ce que j’ai

-Ça ira. »

Je raccroche. Toute la nuit je me tourne et me retourne dans mon lit. Comment dire a mes enfants que je suis folle.

Le lendemain je me lève excité comme une puce a l’idée d’enfin savoir ce qui m’obsède. Je me fait belle enfilant mon tailleur de mariage, mes perles et mes pierres et me maquillant et me coiffant comme une star.

J’entre dans le cabinet du docteur Catenati

« Bonjour madame qu’Est-ce qui vous amène

-Docteur je suis folle

-Allons bon. Pourquoi dites vous cela ?

-Je suis obséder mais je ne sais pas par quoi.

-Bien nous allons tenter de résoudre votre problème d’accord. »

J’acquiesce. Trois heures de psychanalyse plus tard le Docteur Catenati me dit

« Ecouter madame vous n’êtes pas folle

-Mais je suis posséder par une obsession sur laquelle je n’arrive pas a mettre un nom.

-Et bien en vérité vous êtes obséder… »

Ça y est le suspense prend fin après des années d’attente

«…vous êtes obséder par l’idée d’être obséder. »

Quoi c’est tout. Alors si ce n’est que ça me voila soulager.

« Merci docteur. Au revoir docteur. »

En sortant j’appelle ma sœur

« Je suis obséder par les obsessions » je lui annonce toute fière.

Maintenant je vis dans une jolie clinique blanche avec un jolie pyjama dont les manches s’attache dans le dos. Mes enfants et ma sœur on décrétaient que je serais mieux ici. Et c’est vrai en plus je passe toutes mes journée a compté les obsessions et j’en invente parfois aussi mais chut il ne faut rien dire

  • pour théorème

    Hélas vous énoncez mon problème principal. je suis incapable de corrigais mes fautes de moi même car je ne les vois pas. c'est une honte pour moi qui veux faire de l'écriture mon métier et suis fille d'ortophoniste. Merci quand même de trouver de l'intéret a mon ramassi de fautes.

    · Ago about 10 years ·
    Hk studio d enregistrement orig

    mlle-anna

  • le texte est intéressant mais desservi par l'orthographe, c'est dommage !

    · Ago about 10 years ·
    Ma photo

    theoreme

Report this text