Orange Marguerite

yunahreb

Sur des flots orangers, s'accrochaient les pâleurs de cette fin de journée. Le Mékong jasait encore, remuait ses eaux, refusant la venue d'un sommeil trop précoce. Marguerite était là, canotant au bras de sa mère qui la lorgnait comme une vieille enviant les délices encore chastes de l'enfance. Saïgon serait la prochaine étape pour les Donnadieu. C'est ici que Marguerite dessinera ce qui deviendra ses projets d'écriture, sa toison orientale.

  • Je confirme. On entend l'ondoiement de l'eau. On voit la fin du jour qui se propage avec les vagues. C'est beau, en quelques lignes. Jamais su faire ça. Merci.

    · Ago over 4 years ·
    Vie1

    thib

    • Merci de cet éloge.

      · Ago over 4 years ·
      Atchk orig

      yunahreb

  • C'est beau, un voyage en quelques lignes.

    · Ago over 4 years ·
    Img 3458

    mamzelle-plume

Report this text