Chimpanzés en DVD "Oscar le magnifique !"

daniel-m

Chimpanzés DVD

 

Un DVD à posséder pour le monsieur admiratif devant le règne animal et végétal que je suis. Pour environ dix euros à la Fnac, c'est pas la mort. On remarquera de suite un boitier minimaliste relativement fragile. Le plastic de couleur blanche semble être fabriqué avec la moitié en quantité de matériaux par rapport à un boitier traditionnel. La jaquette est également 100% recyclable. A l'intérieur de la jaquette, en plus du DVD, l'on trouve une liasse de prospectus allant de la pub pour Disney nature jusqu'à celle pour la banane du pays ! L'accent est mis sur l'environnement et sa préservation, et pis même au commerce équitable pendant qu'on y est. On l'aura bien compris. On pourrait reprocher à la grosse boite Disney d'en faire un peu too much en tirant sur la fibre verte, mais qu'importe, c'est pour la bonne cause.

 

Vive Oscar !!!

 

Synopsis...

 

A travers Oscar, un petit chimpanzé, nous découvrons l'apprentissage de la vie au cœur de la forêt tropicale africaine et suivons avec humour, émotion et angoisse ses premiers pas dans ce monde. Suite à un drame, il va se retrouver séparé de sa mère et laissé seul face à l'hostilité de la jungle. Jusqu'à ce qu'il soit récupéré par un chimpanzé plus âgé, qui va le prendre sous sa protection… (allociné)

 

 

Vive Oscar et les siens !!!!

 

Chimpanzés, au même titre que « Félins » est un documentaire animalier nouvelle génération (signé Disney), rien de plus. Il ne faudra pas chercher la petite bête si je puis dire, car la star ici, c'est Oscar (vive Oscar) un bébé chimpanzé livré à lui-même après la disparition soudaine de sa maman, victime d'un clan rival. Oui, dans la jungle ça rigole pas tous les jours. Oscar a du bol, il est au final adopté par le patriarche de la troupe, un mâle plus qu'adulte. Fait assez rare chez les grands primates où, en plus d'être persécuté par le primate évolué (tout est relatif) que nous sommes, on ne rappellera jamais assez que la loi de la nature est cruelle et sans appel.

 

Vive Oscar et les siens et longue vie à eux !

 

Chimpanzés, c'est de belles images de nature encore et heureusement indomptée. C'est une petite incursion dans le quotidien d'une tribu de « singes » qui passe sa vie heureuse à faire des singeries et c'est tout à fait charmant et enrichissant pour les jeunes et les moins jeunes. Tout cela dure environ une heure vingt minutes et passe très vite. La critique officielle dit que c'est un film où il ne se passe rien (!?) mais force est simplement de constater que se joue ici un drame et un miracle immense pour le peuple singe se mourant. Il y a le film, il y a les protagonistes et puis il y a les passionnés qui se sont dépassés pour nous offrir ces images magnifiques. C'est vrai, il ne se passe pas grand-chose, … un bébé singe qui essaye de survivre, une magnifique forêt tropicale qui s'exhibe, des images exceptionnelles de champignons fluorescents qui poussent, la rosée du matin, une colonie de fourmis rouges …  pas grand chose en effet. Mais aujourd'hui, savons-nous encore rêver à un retour vers une nature qui se pose beaucoup moins de questions que nous certes, mais qui s'évertue avec grâce, cruauté et persévérance de survivre à notre insu ?

 

Longue vie à Oscar et à sa tribu !

 

Pour passer au côté critique de ce petit bijou intemporel, puisqu'il faut bien analyser tout cela objectivement, certains seront déçus car il ne s'agit pas en effet d'un film au sens où l'entendent les cinéphiles. Ce reportage animalier tourné entièrement en HD, est pris sur le vif et sans aucun trucage. Le tournage sur site a duré trois ans et demi dans la forêt ivoirienne. Pour la première fois l'on observe l'adoption d'un jeune singe par un mâle dominant, fait qui, filmé pour la première fois ici, se suffit à lui-même pour justifier l'existence de ce super-reportage. La voix off qui nous guide à travers ces sublimes images est celle d'Ary Abittan. Elle se substitue à celle de Tim Allen pour la version originale en anglais. Ma critique sera légère puisqu'en fait, je n'ai rien à dire. J'ai adoré !

 

Puissent Oscar et les siens nous en apprendre encore à l'avenir !

 

En conclusion, Chimpanzés sous son côté Disney bon enfant est encore un cri au secours pour une nature qui se meurt. Les créateurs de ce film, Mark Linfield et Alastair Fothergill (entre autres) ont réalisé de véritables prouesses et ont eu l'honnêteté d'avouer qu'ils avaient découvert le scénario de cette belle histoire au jour le jour, au fur et à mesure du tournage. La première surprise a été pour eux et ils nous la livre ici, en toute simplicité, en HD, en vert … et contre tous. On en oublie un peu, et c'est dommage, la vocation première de ce film. Celle de nous rappeler que les grands singes, dont les chimpanzés, sont fortement menacés d'extinction pour diverses raisons liées à l'activité humaine. L'on nous rappelle également que des gens qui n'ont pas forcément les moyens matériels et financiers pour mener leur mission à bien, œuvrent chaque jour pour préserver ce qu'il reste de ces animaux et de leur habitat naturel. En achetant ce DVD vous participerez un peu à leur œuvre puisque Disney nature s'engage à reverser de l'argent à diverses associations dont notamment à l'institut de Jane Goodall qui lutte depuis plus de cinquante ans pour la survie des grands singes et pour une planète équitable. 

 

http://www.janegoodall.fr/

 

 

Oscar, sa maman, le chef, son mental mentor, les gentils et les méchants :o)

 

 

Ce que propose le DVD.

 

 

Le film : duré 1 heures 15''.

 

Année : 2013 pour la France, 2012 aux États Unis.

 

Langue 1 : Français

 

Langue 2 : Anglais

 

Menu interactif.

 

Sous-titrage : Français et anglais.

 

Format du film respecté 1.78.1

 

16/9.

 

DVD 9 – PAL - Couleur

 

Dolby Digital Surround 5.1 français et anglais.

 

 

Bonus: Chimpanzés et la sauvegarde de l'espèce – Disney, depuis toujours pour la protection de la planète – L'initiative Disney's friends for change.

 

Des bonus qui sont le prolongement et la motivation de ce reportage, un petit coup de pub également au passage ! Disney ne bosse jamais à l'œil, on n'est pas au pays de Candy, … faut pas déconner !

 

On notera une image HD très soignée et un son 5.1 qui garantie une immersion totale dans la forêt.

 

  • Oui, je me souviens de ce film. Belle initiative de ta part, Daniel, de nous l'avoir remémoré !
    Je rejoins complètement le commentaire de Louve. Je me rappelle un reportage sur une mère éléphant restant auprès de son bébé qui se meurt de déshydratation.
    Année après année, elle repasse par le même chemin avec son troupeau, mais elle fait toujours un écart pour aller se recueillir à l'endroit où elle a dû laisser son éléphanteau. J'en ai pleuré…
    Encore maintenant, je viens de voir un reportage sur des oiseaux dans un pays asiatique. Et une fois de plus, on entend parler d'espèces menacées, en voie d'extinction…

    · Ago 8 months ·
    Coquelicots

    Sy Lou

    • ... et concrètement, ... on fait quoi ? Merci de ta lecture et de ton commentaire :o)

      · Ago 8 months ·
      Gaston

      daniel-m

  • Ce qui est dommage, c’est que toutes les scènes d’extérieures, certes, il n’y en a peu, ont été tournées en studio… :o))

    · Ago 8 months ·
    Photo rv livre

    Hervé Lénervé

  • Je me souviens, en effet, avoir vu un reportage où un jeune singe était adopté par un mâle, après la perte de sa mère. Je ne me lasse pas de regarder des films animaliers. Je peux voir 50 fois, par exemple, des histoires de lions, ce que j'adore le plus. J'aime l'organisation du clan, je tremble pour les bébés en même temps que je suis admirative devant cette force de la nature que sont les grands fauves. Admiration devant les tigres, les éléphants où la matriarche sauve un bébé de la boue, où il avait glissé, pour aider une jeune mère encore inexpérimentée. Et ce reportage où les éléphants traversent tranquillement, sans rien casser, un hôtel (bâtiments de chaque côté du chemin emprunté) parce que c'est leur route depuis la nuit des temps. Ils ne sont pas dangereux à ce moment là, ils respectent et sont respectés. J'adore chercher avec les pisteurs une trace de patte, m'enfoncer dans cette nature luxuriante, alors que le tigre est tout près...
    Dernièrement ce jeune lion empoisonné qui se meurt. Sa mère l'attendra, reviendra le chercher, et finalement le laissera pour rejoindre le clan qui a besoin d'elle...elle se retournera une dernière fois...si triste.
    Par contre la petite antilope perdue retrouvera sa mère après l'avoir longtemps cherchée...Ouf !
    Lorsque je visionne tous ces films, je retombe en enfance, un bain de fraîcheur en quelque sorte loin, bien loin, du modernisme !!

    · Ago 8 months ·
    Louve blanche

    Louve

    • Je ne regarde plus les documentaires animaliers, cela me démoralise. Tout cela est tellement beau et tellement pure, alors que tout le monde semble s'en foutre magistralement. Je m'explique, on regarde se mourir à la télé les horangs outans et on pleure en famille et puis juste après on se fait des petits chocolats à l'huile de palme !? Nous sommes sensibles mais nous sommes tellement déconnectés des réalités.

      · Ago 8 months ·
      Gaston

      daniel-m

    • J'ai horreur du Nutella !!

      · Ago 8 months ·
      Louve blanche

      Louve

  • Très belle histoire un peu comme
    https://www.senscritique.com/film/Oscar/480078
    Et celle de https://www.senscritique.com/film/Gatsby_le_Magnifique/973355

    · Ago 8 months ·
    Visage etaine eire capture %c3%a9cran

    Etaine Eire

    • Désolé, rien à voir ! Mais merci kanmême :o)

      · Ago 8 months ·
      Gaston

      daniel-m

    • Oui, je sais que cela n'a rien à voir, juste que le titre de votre chronique me faisait penser à ces deux films que j'ai bien aimé :-)

      · Ago 8 months ·
      Visage etaine eire capture %c3%a9cran

      Etaine Eire

Report this text