Parti de rien...liste 9

Fionavanessabis

Ecrire en incipit "Parti de rien..." et finir par "...il n'était arrivé nulle part".



Parti de rien, d'une légère brise de rien du tout, un drame se tramait. L'oeuf de pangolin dévalait la pente du toit. S'il tombait, il y aurait une hécatombe car en-dessous la famille Tartempion prenait le petit déjeuner sur la terrasse.

Comment il avait atterri dans le nid de cigogne de la cheminée, l'histoire ne le dit pas. Une cigogne en mal d'enfanter avait peut-être été jalouse de la beauté de sa coquille.

Le brouillard sur cette affaire ne serait jamais levé. Mais le nid était devenu le nouveau sanctuaire de cet oeuf exceptionnel, à l'abri de tous les fouille-merde du secteur, paparazzi en mal de scoops, et de romances estivales, secte de pseudo-vampires cherchant d'authentiques recettes mêlant sang et jaune d'oeuf,  et autres vautours des temps modernes.

Mais l'oeuf roulait sans que personne ne s'en émeuve. Heureusement c'était un dur à cuire et il esquiva les bosses du toit tel un surfer émérite. Mais arrivait la gouttière et là, le risque de finir en embrouillamini se décupla. 

La gouttière faisait un coude au coin du toit et le temps avait arrondi celui-ci, au point que l'oeuf n'eut qu'à sauter dedans pour en rester baba. Il ne pouvait plus s'en extraire.

Soudain une griffe brisa la surface. Suivirent une nageoire, des écailles mordorées, un bec affûté, un masque duveteux. Le poisson volant s'extrayait avec grâce de sa prison temporaire. Oui, ne jamais faire confiance aux cigognes qui ont la couvade, on ne sait pas ce qui peut se produire. Quoi, vous pensiez qu'il en sortirait un pangolin ? Mais un oeuf de pangolin, ça n'existe pas !! Ne croyez pas tout ce que vous lisez, chers amis ! L'oeuf avait simplement accouché d'une chimère, ce qui reste beaucoup plus plausible, tout de même.

Pour notre bonheur de lecteur, l'oeuf n'avait heurté personne,  et grâce à Dieu, que ce soit sous forme d'omelette ou de pangolin, il n'était arrivé nulle part.

Report this text