Pépé, le dragueur.

Hervé Lénervé

Ce n’est pas parce qu’on est vieux, moche et aveugle, qu’on ne peut pas regarder les jeunes-femmes.

- Excusez-moi, mademoiselle, il faut combien d'années pour avoir des cheveux aussi longs ?

- Trop tard, pour toi, pépé !

Raté ! Eh ça ne marche pas à tous les coups.

Selon les statistiques, il faut draguer dix fois pour une réussite. Pour peu que l'on soit normalement constitué. Après, le pourcentage d'échec augmente exponentielmonmarilement. Par exemple Quasimocho obtient 0.05 réussites. S'il drague 2000 fois, il aura une femme entière, en principe.

- Excusez-moi, madame, vous n'auriez pas du feu pour ma pipe ?

- Vous n'allez pas fumer devant mes enfants, pépé ! Espèce de pervers !

Encore Raté, plus que 1998 essais. Mais c'est bien, pendant que l'on papote, il ne baisse pas les bras, le pépé, il arpente les galeries marchandes, vivier incontesté du dragueur.

- Excusez-moi, vieille-dame, voulez-vous que je vous aide à pousser votre caddie ?

- C'n'est pas de refus ! Avec mes varices, mes jambes ne sont pucelles de mes vingt ans.

Et voilà, on peut dire qu'il a de la chance, pépé. Oui, car les statistiques  de réussite ne sont qu'une moyenne des probabilités de chances que l'on aurait dû avoir. Or, on peut donc, raisonnablement estimer, prévoir la prochaine réussite de pépé, dans cinquante années.

Report this text