Pigalle

nawyecky

Pigalle aimait la nuit

Mais Paris la trahit

Pigalle fuyait l'ennui

Comme les anges de la nuit

Pigalle créait la vie

Au son de ses taxis

Pigalle vivait d'envie

Paris lui a tout pris

Percée de ses secrets

Pillée de ses regrets

Pigalle poussait des cris

Ses âmes étaient meurties

Paris n'a pas compris

qu'ils étaient sans abris

Balayés, oubliés

Brisés sur la jetée

Pigale aimait la nuit

Mais Paris l'a trahit

Pigalle fuyait l'ennui

Mais ou sont-ils partis

Report this text