Poème : Lueur du Temps

Paul Stendhal

Lueur du Temps

L'horloge fait tic-tac, tic-tac, tic-tac, tout comme
Les grains de limon qui inlassablement tombent dans le sablier,
Marquant le temps, où, l'espace de la réalité rejoint celui de la vérité,
Où, l'immensité se perd dans une indéfectible éternité.


Tout comme l'oiseau qui dans le ciel vole librement,
L'homme tente de croire à sa liberté, chaque jour;
Il la crie de tout son cœur et de toute son âme,
Voguant par delà les nues
Comme un goéland planant à la surface des eaux.


Le soleil inonde de tous ses feux rougeoyants un ciel azuré, et,
Le firmament étincelant illumine la nuit d'une douce clarté diaphane,
Quand la Lune brille d'une fine lumière moirée, aux reflets irisés.


Tic-tac, tic-tac, tic-tac, fait l'horloge,
Au rythme des grains de limon qui tombent dans le sablier du temps,
Lorsque s'étiole le souvenir d'un amour, à jamais mort sans sépulture.

© Paul Stendhal
  • Bonjour Enki,

    Vraiment je suis ému par une si belle critique et cet élogieux commentaire.
    Merci à vous, très sincèrement, et au plaisir de vous lire !

    · Ago over 8 years ·
    Icone avatar

    Paul Stendhal

  • Le soleil inonde...aux reflets irisés...malgré les critiques qui fusent en ce moment sur les "singes" des Baudelaire,Rimbaud etc...c'est la poésie que j'aime...Je dis merci à PaulStendhal de nous offrir ici ses poèmes...d'un véritable poète.

    · Ago over 8 years ·
    Le premier baiser 300

    enki

  • Bonjour Pawel,

    Je vous remercie Pawel de votre commentaire et de votre assiduité !
    Un bien beau texte, vraiment.
    Un avenir certain et inéluctable, ce seul avenir, qui rend la justice à l'Homme ! Comme le dit Job :
    - "mon oreille avait entendu parler de toi, maintenant, mon oeil t'a vu. C'est pourquoi je me repens, sur la poussière et sur la cendre. " ! -
    Quant à notre sépulture, laissons-là, à la mémoire de l'oubli, mais que le temps s'en souvienne !
    Gardons les sapins pour Noël ! :)

    Paul Stendhal

    · Ago over 8 years ·
    Icone avatar

    Paul Stendhal

  • chaque grain de sable nous conduit vers un avenir certain, on peut le voir s'approcher où tourner le dos pour partir à l'aventure, le souvenir d'un amour n'a pas d'autre sépulture que la nôtre, il ne nous quitte jamais, nous reste fidèle jusque dans les planches de sapin...Le sage? Coyote...

    · Ago over 8 years ·
    Page couverture avec sorci%c3%a8res 305 ko bis 326x461 rec 11

    Pawel Reklewski

  • rythme

    · Ago over 8 years ·
    Photo0004 465

    walter-ego

Report this text