Pourquoi les demeures bourgeoises n'ont pas besoin de climatiseur

Gabriel Meunier

Face au progrès technique les classes sociales peuvent s'adapter plus ou moins facilement. En province, leurs vieilles demeures échappent au réchauffement climatique...


Pour les vieilles tantes

toujours opposées au progrès

c'est bien connu,


faire éplucher les patates par « la bonne* »

ou par les petits enfants

économise l'achat d'un robot.


Mais aussi

Les surgelés ? Mais c'est plein de saletés ! Vous n'y pensez pas, ma fille !


Et puis il faut bien préparer

tout ce petit monde à la dure !

La dure ? La dure loi des affaires (ou de la guerre).


Alors le jour où un goujat propose

Et si on installait un climatiseur au salon ?

Séisme magnitude 6,5.


Mais mon gendre, vous n'y pensez pas ! Regardez un peu !

Si vous disiez au moins une fois à vos enfants

de tenir les portes de la terrasse fer-mées !!!


« Le gendre », frais émoulu d'une grande école de commerce

essaye de rétorquer, mollement

Vous savez, mamie, le réchauffement climatique…


Eh bien on s'en fiche du réchauffement ! On s'en fiche ! Il n'y a qu'à moins bou-ger !

Et puis vos appareils, ils ne fonctionnent pas sans rien ! Hein !

Ils ne chauffent pas les rivières par hasard ?


D'un certain âge la dame paressait au courant (sic) sinon férue,

Des notions fondamentales de la thermodynamique.

Peut-être était-elle descendante du célèbre physicien Sadi Carnot** ?


Bien élevés dans l'ensemble, les convives trouvent un autre sujet de discussion.


Dans le jardin - le parc - quelques belles frondaisons se balancent doucement au vent de l'été.

Par la porte du salon grande ouverte, on peut découvrir la montée d'escalier.

Fraîcheur de la pierre, amples volutes de fer forgé.


« La bonne » ne bénéficie pas souvent de cette fraîcheur,

Sauf lorsqu'elle passe l'aspirateur (offert à « la bonne » par « le gendre »)

C'était pour une fête des mères ; un cadeau... « diabolique ».


* Remplacer par « femme de ménage » peut donner bonne conscience

** Sadi Carnot (1796 Paris) ; mort le 24 août 1832. A ne pas confondre avec Sadi Carnot, neveu du précédent, 4ème président de la république assassiné à Lyon (1837 – 1894)


  • On voit très bien la scène et le décor :-)

    · Il y a 2 mois ·
    12804620 457105317821526 4543995067844604319 n chantal

    Maud Garnier

  • "Ils ne chauffent pas les rivières, par hasard ? "
    Tout est là !

    · Il y a 3 mois ·
    Photo 1 orig

    Alain Balussou

    • Les climatiseurs sont électriques. Les Centrales qui rejettent leurs eaux en rivière se doivent de les refroidir pour ne pas changer l’écosystème de la rivière. Ce sont des aéroréfrigérants, ces énormes cheminées qui recrachent de la vapeur d’eau qui font le travail. Maintenant si la Centrale est au gaz fossile, elle encrasse le ciel en carbone. Donc un climatiseur ne réchauffe pas les rivières, mais réchauffe l’atmosphère. :o))

      · Il y a 3 mois ·
      Photo rv livre

      Hervé Lénervé

    • désolé ! habitant à coté de Bugey je connais bien le pb ; ces aéroréfrigérants c'est l'eau du Rhone !!!

      · Il y a 3 mois ·
      Autoportrait(small carr%c3%a9)

      Gabriel Meunier

  • Z'autrefois, les riches avaient des climatiseurs humains; des esclaves qui agitaient des feuilles de palmier pour rafraîchir l'air, ça coûtait pas cher et ça tombait jamais en panne...

    · Il y a 3 mois ·
    P1000170 195

    arthur-roubignolle

Signaler ce texte