Quand l'amour coordonne

James Px.

Un bruissement d'air

M'a interpellé

Tard dans l'obscurité

Je me vois courir sous la pluie

Déterminé inventif

Créer une structure

Pour capturer la libellule noire

Qui tourne au-dessus de moi

Depuis trop longtemps


Une structure déroutante

Un filet de sons et de mots

Attaché à ma langue

Pour éviter l'absence

Attraper l'éternelle

Sur les encres de chine

Qui dorment au grenier

Ma langue susurre

Des accords tendres

Délaisse les césures

Et rejoint le ciel de lit

Sur un nuage chargé d'émotion

Une guitare un violon

Un piano un éclat

La voix d'une diva

L'orchestre s'est réfugié

Loin des hébétés

Face à face

Le crâne d'un poète

La mâchoire d'une interprète


Un bruissement d'air

M'a interpellé

Tôt dans la matinée

Je me suis vu me réveiller

Déterminé inventif

Même la mort

Se transforme en musique

Quand l'amour coordonne

La vie n'a pas de prix

Report this text