Qu'est-ce que c'est que ce foutu merdier ??!!!

Isabelle Polle

Je mets ce texte en ligne que j'avais proposé à un concours d'écriture dont le thème était "l'oeuf".

Mon aventure commença

Dans une inondation de petits papas

Nous voilà déferlant

Dans le bidon de m'man

Pour être le preums à l'abordage

D'une forteresse inviolée et routarde

Ma moitié d'usine chimique

Au milieu d'un océan de bactéries saphrofites

Propulsée par des cils vibratiles

Mamie, mon amour d'ovule gracile

Vogue dans la trompe de falope

Et je brûle de me fondre dans son biotope

Tout d'abord j'étais comme noyé

Parmi 300 000 et un excités

Survivant d'un spermazoIdique tsunami

Je ne dois ma survie

Qu'à la flore glairique acide de m'man

Brusquement grâce à ses muqueuses vaginales

La vache ! Je suis devenu fécondant

Mais j'ai failli me perdre dans ce dédale

Ce foutu vagin est tellement grand

Car mon héroïque périple

Est un peu comme de traverser l'Atlantique

Parmi les dépouilles sans vivres et en pagode

Mais j'ai fait face tel le colosse de Rhodes

A l'enfer lymphoïde, le plein cauchemar …

Le Pol Pot des spermatozoides

Le génocide fratricide

Que même Alain Bombard

N'a pas eu à subir

La traversée du pire

Ou l'odyssée de Death Valley

Avec le prix de la Vie pour finalité

Ovocyte droit devant !

Terre promise ! babord toutes !

Mon petit gars, trace la route !

Tel un martien rattrapant son ovni voguant

Dans l'interlymphoïde espace

J'arrive ma belle

Encore un petit coup de flagel

Féroce, j'ai attaqué sa carapace

Pis j'ai foutu des coups de mon organelle

Sur le cabochon dégarni de mes clones

Enfin, j'ai entrepris ma bombe sexuelle

En caressant sa zone érogène de mon acrosome

Puis comme mon papa

Il y a quelques heures déjà

En invité désiré

Je me suis finalement incrusté

Dans sa cytoplasmique intimité

Que j'ai aussitôt verrouillée

Pour qu'aucun

De mes demi frangins

Ne puisse rentrer

Et la place me piquer

En son liquide intratissulaire m'établir

Pour n'en plus jamais sortir

En route pour l'utérus !

Rien que pour les narguer

A la zone pelucide j'ai laissé

Parmi les cellules de cumulus cophorus

Ma désormais inutile flagel

Je suis à présent bien au chaud

Au dedans du noyau

Pour que nos ADN délicieusement s'entremêlent

Et s'imbriquent parfaitement

A l'extrémité de sa génétique chaîne

Une de ses guanines m'entraîne

Notre double hélice se forme progressivement

De nos deux chromosomiques moitiés

Nous ne faisons plus qu'un tout entier

Tout notre génome y est !

Un nouvel être unique

Avec tout son matériel génétique

Mais qu'est ce que c'est que ce merdier ???!

Ca y est !! Je suis né !

  • A faire étudier en fac de médecine, département poésie-natalité !

    · Ago over 2 years ·
    Oiseau... 300

    astrov

  • Et tout ça pour en arriver là ! Sacré merdier quand même bien organisé !
    Bravo, un texte original bien tourné !

    · Ago over 4 years ·
    Louve blanche

    Louve

    • Merci Louve. Tout ça pour en arriver là ! C'est ce que je me suis dit en mon état de petit spermatozoide. C'est ce que je me dis encore 46 ans plus tard ...

      · Ago over 4 years ·
      Welovewords

      Isabelle Polle

    • ...et parfois, quand ça ne va pas, on se dit : "Pourquoi moi, c'est pas d'chance". Bonne soirée Isabelle !

      · Ago over 4 years ·
      Louve blanche

      Louve

Report this text