Qui a peur des codes QR?

sandocha

Concours Express WeLoveWords

Vous êtes à Lisbonne, au Portugal.

Quartier: Chiado.

La rua Garrett s'offre à vous. Vous vous baladez en scruptant ce trottoir composé de petites pierres carrées blanches et, par endroit, noires, afin de voir les dessins ainsi formés, ce street art des temps anciens, qui se patine sous vos pas. L'Histoire est là.

Tout d'un coup, le choc: sur ce trottoir, les petites pierres noires et blanches composent devant vous un code QR (Quick Response), un espèce de code barres inventé en 1994 au Japon et qui s'invite, de nos jours, sous forme d'opérations marketing, partout... jusqu'à intégrer le trottoir lisboète?

Pour en avoir le coeur net, vous dégainez votre smartphone: Vous venez de lire le premier code QR du monde fait en "calçada" portugaise - c'est donc vraiment ça!

Outre un coup de publicité savamment pensé par l'agence MSTF Partners, vous êtes tombé sur un site web qui vous propose une expérience sonore - avec le bruit que font les poseurs de calçada façonnant la pierre - ainsi qu'un making of de la pose de ce code-barres si particulier. Des liens vous conduiront aux sites de la mairie de Lisbonne et de l'office du tourisme portugais.

Voilà qui ouvre le champs des possibles utilisations de ces codes QR, inventés par l'entreprise japonaise Denso-Wave, dans le but de suivre le chemin des pièces détachées dans les usines de Toyota. A quand le code QR implanté dans les nuages?

Report this text