Rendez-vous à Brooklyn

lauriebotte

Participation au concours airbnb

J'avais décidé de vivre une nouvelle aventure en partant m'installer à Toronto. Mais un mois plus tard, je perds mon travail et je suis sommée de quitter mon logement. Tout ça en l'espace de vingt-quatre heures. Comme je n'étais pas là pour me morfondre, j'envisage de partir quelques jours histoire de me changer les idées. Assise dans ce qui est ma cuisine pour encore cinq jours, je reste songeuse et les nerfs à vif.
Je n'ai pas encore pris de décision quand je reçois un message de mon ami Julien qui vit à Paris. Tout s'était passé très vite et avec le décalage horaire, personne en France n'était encore au courant de ma situation. Je me demande alors pourquoi Julien m'écrit en plein milieu de la nuit. « Tu me manques ! Je vais venir te voir ! ». Il ne m'en fallait pas plus pour me redonner le sourire. Je lui suggère qu'on se rejoigne aux États-Unis. Il me demande de choisir la ville : « Vegas ou New York ? ». Ce sera New York.
Nous nous y retrouvons cinq jours plus tard. Je laisse Toronto, ses chantiers de construction et mes problèmes derrière moi, toute excitée à l'idée de me replonger dans l'effervescence de la vie new-yorkaise que je connaissais déjà. Nous n'avions pas trouvé d'hôtel dans notre budget ni d'auberge disponible à la dernière minute alors sur les conseils d'un ami, nous nous étions tournés vers Airbnb.fr. En quelques minutes, nous avons pu réserver le logement de nos rêves en plein cœur du quartier Williamsburg à Brooklyn. C'était l'occasion d'explorer cette partie de la ville tout en étant au plus proche de la vie locale, hébergés chez des particuliers.
Nous faisons la connaissance de Corey, le charmant colocataire de notre hôte qui part faire un footing et nous laisse nous installer. Le loft était fidèle aux photos du site internet d'Airbnb, lumineux et aménagé avec une patte artistique. Un message de bienvenue était inscrit à la craie sur un pan de mur en ardoise. Immédiatement, nous nous sommes sentis chez nous.
Nous rencontrons Jordan, notre hôte, le lendemain. « My home is your home » nous a t-il répété chaleureusement. Et pour quelques jours, c'est ce qui s'est passé. Ce loft était notre chez-nous, notre cocon après de longues journées à arpenter les rues surprenantes de Brooklyn. C'était notre chez-nous où nous avons pu sculpter une citrouille pour Halloween. C'était mon chez-moi new-yorkais temporaire où j'ai pu non seulement passé un temps privilégié avec mon ami Julien mais aussi réunir l'espace d'un soir de manière totalement imprévue une tablée d'amis de passage à New-York. Il avait suffit de leur dire : rendez-vous à Brooklyn.

http://www.airbnb.fr/rooms/591614


Report this text