San Francisco : Découverte, aimée et adoptée !

euqinoreve

Quand une ville vous attire, vous charme et vous désarme.

Où est ma place ?
Voilà une interrogation qui m'habitait depuis quelques années.
Jeune, j'avais quitté mes parents pour une autre région sans me poser de question. Je m'étais alors laissée porter par la vie jusqu'à ce que vienne le moment de la décision.
Mais où aimerais-je vivre ?
Pas ici. Plus là-bas. Alors où ?

La réponse vint à moi lors d'un voyage parmi tant d'autres.
San Francisco, Californie. Welcome in this city !
Les gens, les lieux, le climat, tout me plaisait, me correspondait, m'enthousiasmait !
Cette ville m'ouvrait les bras, elle était comme là pour moi. Quel sentiment grisant !
Avant de partir, je me promis de revenir bien vite récupérer le petit bout de coeur que j'y avais laissé !

Et chanceuse comme je suis, cette occasion arriva rapidement ! A moi l'"american dream" !
Cette fois-ci, ce serait dans mon quartier préféré et dans un studio ! Comme si j'y étais !
Mes finances ne me permettant pas d'y rester tout le long de mon périple, j'optais pour un début de séjour chez l'habitant, histoire de voir la vie de San Francisco de l'intérieur !

Fatiguée mais soulagée, me voici arrivée... avec un interphone, nez à nez !
De l'autre côté, une voix, bientôt un regard, une rencontre !
Et quelle rencontre ! Quel frisson ! Mon hôte était bien charmant !
Trop occupée à sonder la fiabilité de celui qui me recevrait, je n'en avais rien observé !
Une bien belle surprise au demeurant !

A présent, à moi la ville et tous mes endroits préférés ! En route pour le plaisir et la volupté !
Mais le bonheur n'était pas qu'à l'extérieur !
Dans cet appartement où je séjournais, un parfum doux à mon coeur régnait. Sans raison apparente, aucune, je m'y sentais comme un poisson dans l'eau... à moins que ce soit dans la lune !

Un soir mon hôte me proposa de se retrouver pour discuter. Quelle charmante idée !
Une inquiétude cependant : allais-je réussir à tenir une conversation complète en anglais ?
Le moment arriva et l'inquiétude s'envola !
L'échange fut fluide, chaleureux et complice !
J'étais comme dans une mer cristalline aux parfums d'évidence, rien d'autre n'avait d'importance !

Puis chacun, à sa vie, retourna. Et le moment de quitter les lieux arriva.
Ma tête raisonna : deux continents, deux langues, deux cultures ... Autant oublier !
Mais ce fut sans compter avec mon coeur qui se rebella tant et si bien que j'eus le sentiment de m'automutiler !
Capitulant devant ce dernier, il me fallut l'admettre : je me sentais tous les courages sauf celui de renoncer !

Alors je fis un pas en arrière vers cet homme charmant, espérant pouvoir le revoir avant mon départ.
C'est ce qu'on fit. Et hop ! Un autre beau moment ajouté à ma belle collection !
Pourquoi ne fus-je pas surprise de constater que nos visions, bien qu'uniques, étaient partagées ?
Quel délice de se sentir ainsi en vie et d'user, abuser, en toute honnêteté, de la formulation "I agree" !
Jamais je ne m'étais sentie si proche de quelqu'un ! Pourquoi fallait-il qu'il vive si loin ?
Peu importe, il se trouvait là. C'était une sensation grandiose, et c'était pour moi !

Et puis, le jour du départ arriva.
Un dernier petit mot de mon hôte. Beaucoup de pleurs sur mon coeur.

Petit à petit, le silence s'engouffra dans la distance.
D'un côté l'envie, de l'autre la retenue font planer sur cette rencontre un parfum d'inconnu.

To be continued ?

https://www.airbnb.fr/rooms/1475779?checkin=13%2F11%2F2014&checkout=16%2F11%2F2014&s=CqIr

Report this text