Sans Titre # 1

coob

Ce texte a été écrit dans le cadre du club d'écriture Extraction-Désenfumage # 12. Le sujet donné était l'oeuvre d'Arman qui figure en illustration.

Sans Titre # 1

- Alors ?
- Mouais.

Mouais. Mouais ? Mouais !

Mon ami de toujours. Mon frère de sang qui me dit Mouais. Je n'ose pas croire qu'il n'y voit que des chaises empilées qui partent en arrière. Oh et puis je préfère ne pas me demander ce qu'il y voit, tiens.

Pour la première fois, je le regarde, avec sa chemise blanche, ses cheveux bien coiffés, son air sérieux, et je me dis qu'on va se perdre.

Je ne peux plus. Je n'ai pas le temps.
La réserve. La prudence. La circonspection.

Depuis que les médecins m'ont annoncé ça, j'ai envie d'empiler des chaises. De les tordre, de les emboîter, de leur faire cracher ce qu'elles ont à  dire.

Parfois je sens que je déçois mon monde. Je devrais sans doute militer contre la misère, lever des fonds en faveur de la recherche, m'inquiéter des chiffres du chômage, de la Corée du Nord, des lasagnes de cheval ... Mais la réalité ne m'intéresse plus.

Tout ce qui me reste, ce sont mes chaises. Avec elles, je peux rire de tout, à gorge déployée, comme un ogre fou. Singer la vie et son ironie rugissante. Braver la mort qui guette. Le silence, bientôt.

Mes chaises, ce ne sont que des chaises.
C'est tout ce qu'il y a à y voir.
De modestes bouts de bois, dressés contre le désespoir.

  • Des chaises peuvent être au final bien plus que de simples objets ! J'aime bien en tout cas.

    · Ago almost 10 years ·
    Avatar 500

    laracinedesmots

  • Toujours aussi acéré, Coob, le mot juste, imparable ! Bravo !

    Connais-tu une autre oeuvre d'Arman, "Hypatia", qui devrait pareillement t'inspirer ?

    · Ago almost 10 years ·
    Sampan 92

    fuko-san

Report this text