SDD

Caïn Bates

La rumeur dit qu'elle court toujours...

Les palmiers dans mes yeux, les soirs d'été se reflètent
Ton corps qui flotte sur l'eau, j'appuierai sur la gâchette
Et quand la balle entrera à l'intérieur de ta tête
Du sang s'écoulera de ta jolie casquette.

Rencontrer un producteur,
Son corps enterré sous les fleurs
J'les baiserai avec mon cutter,
Tout ça dans un film amateur
Dieu parlait dans mes écouteurs,
Quand il m'a dit de sacrifier cette soeur
Plus j'récite les versets par cœur, 
Moins je ne sors de l'ascenseur.

Baby tu n'es pas le king
Quand elle t'étrangle c'est sur le parking
Les fougères cacheront ton corps,
Entre les strings et les alligators
J'pratique la mort en amateur,
J'écris des chansons suicidaires
J'm'en bats les reins si tu cries fort
En Enfer ou au congélateur

Mercedes noire,
visage blafard
J'en ai rien à taper du matin jusqu'au soir
Tout habillée jaguar avant qu'il soit trop tard
Elle a les yeux revolver,
Mais son gun dans ta bouche, sale batard

Mais elle est partie dans la nuit noire
Jamais je ne l'ai revu, jamais
Elle a gravé ses initiales dans le sable épais, 
Un jour d'orage, si tu savais
Lunettes de soleil sombres, dans sa Merco blanche
A la recherche de sexe, de drogue, de Darkness...

Report this text