Seconde vie (2)

dechainons-nous

How I wish you were here
 We're just two lost souls
Swimming in a fish bowl 
Year after year
Running over the same old ground 
What have we found ?
 The same old fears 
Wish you were here

C'était un baroudeur, un solitaire qui avait mené plusieurs hardes en faisant face à tous les dangers, il avait déjoué tous les pièges de la vie, fait aux truies plus de bien que d'autres n'avaient pu, il avait déjoué et défié un grand nombre de chasses, éventrés quelques bleus de Gascogne. Sa vie fut riche de cavalcades dans les maïs et de labourages de prairies.

Depuis plusieurs lunes il errait sans savoir ce qu'il pouvait encore espérer dans ce labyrinthe végétal qui lui semblait si étriqué malgré les dizaines de kilomètres de son territoire qu'il avait conquis. Las de cette vie sans gloire Il avait choisi de foncer tout droit, tête baissée et d'aller au rendez-vous de son destin. Plus rien ne pouvait le détourner de son dernier combat. A la tombée de la nuit Il s'extirpa de sa bauge au milieu du roncier protecteur et se mit en quête de son dernier pèlerinage.

Il était 22h pourquoi étais-je encore au bureau, je ne saurais le dire, la production tournait plus rond que moi sans aucun doute et ma présence n'était pas nécessaire. Derrière les baies vitrées de la mezzanine sous les néons blafards, les équipes de nuit s'affairaient autour des presses qui martelaient inlassablement les paraisons de verre.   Ici je n'étais pas chez moi mais je n'avais pas d'autre point de repère précis où aller, 
sans conviction et l'esprit vide je quittais la pièce et rejoignait ma voiture sur le parking.

La nuit était tombée, les phares de mon véhicule projetaient et avalaient des ombres fantomatiques sur les bas côtés du massif forestier. La route s'étalait à perte de vue et s'enfonçait dans ce dédale de verdure. Mon pied avait enfoncé la pédale de droite et mes mains étaient crispées sur le volant, j'avais rendez vous avec la pleine lune, la forêt et mes démons. L'aiguille du compteur ne bougeait plus et mes yeux cherchaient à apercevoir un nouvel horizon possible.

Bien avant l'impact dans ce no made land j'aperçus le Razorback sur le bord de la route dans ses yeux se reflétaient mes doutes et incompréhensions, il se tenait à côté de mon père, celui ci avait su le ramener sur le droit chemin. Ils guettaient ma réaction, Je restais seul maître de mes décisions et il m'appartenait de me projeter dans mes certitudes.

Contrairement à mes habitudes ce matin pour le petit déjeuner j'ai sorti deux sachets de thé et en mis un dans ma poche. C'était la première fois que je revoyais mon père depuis son décès et regrettais de n'avoir pas cru ma mère quand elle me disait continuer de partager avec lui son café matinal.

Aujourd'hui j'irai préparer un thé à ma mère, bien sûr ce n'est pas pour cela qu'elle me reconnaîtra, mais je saurai lui dire je t'aime et puis je ressemble tellement à mon père qu'elle lui sourira et que nous pourrons partager un moment privilégié dans cette autre réalité.  

En partant je mis à la poubelle la clef Usb qui était restée sur l'écran, la suite c'est à moi de l'écrire.

Lcm

  • second texte pour seconde vie… Je n'avais pas compris que ses parents étaient morts…
    J'ai reconnu immédiatement les paroles avant de voir la vidéo que j'ai lu en fredonnant. Merci pour cette bande son :-)

    · Ago about 2 years ·
    12804620 457105317821526 4543995067844604319 n chantal

    Maud Garnier

    • un parent de DCD l'autre dans un monde de parenthèses

      · Ago about 2 years ·
      Chainon manquant

      dechainons-nous

    • Ce 33T est tout simplement magique !

      · Ago about 2 years ·
      Chainon manquant

      dechainons-nous

    • Ma mère a quitté son monde de parenthèse...
      Sinon ce 33 tours fait partie de ma discothèque...

      · Ago about 2 years ·
      12804620 457105317821526 4543995067844604319 n chantal

      Maud Garnier

  • Le cochon se pavane avec ses jolies truies. Le sanglier, lui, doit se contenter que de laides laies ! :o))

    · Ago about 2 years ·
    Photo rv livre

    Hervé Lénervé

    • Cochon qui s'en dédie !
      Les laies ont la beauté de l'âne !https://youtu.be/K3siFn821aM

      · Ago about 2 years ·
      Chainon manquant

      dechainons-nous

    • C'est vrai, j'avais oublié les dialogues, c'est savoureux cette histoire d’oignons ! :o))

      · Ago about 2 years ·
      Photo rv livre

      Hervé Lénervé

Report this text