Si

myriam-m

Par une nuit d'été...

Si par une nuit d'été

un voyageur de l'ombre du vent

entré par la fenêtre

dans la maison des rêves

te fait connaître le désir,

l'insoutenable légèreté de l'être

au toucher licencieux  de sa peau,

laisse-toi emporter en silence...

Report this text