Soucis en Laponie

Nicole Bastin

Saperlipopette, ça fait pourtant des lustres que je fais ça, moi ! Préparer les fêtes...

On pourrait croire que je suis rodé.

Le tri des lettres, l'atelier, la fabrication, les emballages, bichonner les rennes, rassurer ma Pumpkin...

Mais cette année, rien à faire, tout part en citrouille ! A moins d'un mois de Noël, rien n'est prêt. Et quand je dis rien, c'est RIEN.

Franchement, je me demande comment on a pu en arriver là...


Avec l'âge, ma mémoire n'est plus trop ce qu'elle était, alors je ne sais plus trop bien comment les ennuis ont commencé mais je crois bien que c'est parti de ma pauvre Pumpkin.

Quand elle est tombée malade. Je lui avais dit aussi, de ne pas sortir sans son écharpe. Encore moins, son bonnet ! Mais il faut toujours qu'elle n'en fasse qu'à sa tête.

« Avec la fonte des glaces, il ne fait plus si froid, Biquet ».

Tu parles !

La narine rougeaude, les yeux brillants, les joues pâlottes, elle avait triste mine, ma Pumpkin.


Au départ, je pensais qu'elle se remettrait vite. Mais voilà les lutins qui paniquent.

« Mère Noël a de la fièvre ! »

Comment ça, « de la fièvre ? » Je croyais que ce n'était qu'un rhume ! Puis, va choper un doc au Pôle Nord.

Finalement, le cousin Nicolas nous a envoyé une ordonnance express. Tout droit de Finlande.

Quelques spéculoos, trois cuillères de chocolat, matin, midi, soir. En quelques jours, ça devrait être réglé. En attendant, du repos, du repos, du repos !


Bon, c'est plutôt une bonne nouvelle, je sais, mais ça ne fait pas mes affaires, quand même.

Il faut bien déléguer la surveillance de l'atelier.

Pumpkin m'a conseillé de la filer à Edgar. « Il sera parfait », qu'elle me dit. « Il connaît tout comme sa poche. Mais attention, méfie-toi Biquet, il a tendance à faire du zèle ! »

Ha bah, tu m'étonnes, du zèle, c'est le mot ! Cet abruti s'est mis en tête de huiler les machines. Pour qu'elles soient « mieux rodées », « plus productives ».

Tu parles d'une bonne idée, comme si c'était le moment. On a du cambouis partout sur les rubans, maintenant !

Il faut tout nettoyer...


Et pendant ce temps, l'autre mufle de Rudolphe qui a pris la grosse tête.

Voilà qu'il refuse de céder sa place. Il veut rester en tête de l'attelage.

J'ai beau lui dire qu'on doit tourner à tour de rôle, le monopole, ce n'est pas très bon pour le moral des troupes, mais non, Môôssieur fait son vexé !

Et vous savez ce qu'il me rétorque par dessus le marché ?

« Mais, vous, Père Noël, vous n'avez jamais laissé Mère Noël faire la tournée à votre place ! Alors pourquoi, moi, je devrais ? ».


Hé ho, qu'est-ce qu'il me chante, le caribou ?

De toutes les façons, là, Pumpkin est malade alors la question ne se pose pas.

Même si, entre nous, je dois reconnaître que ça fait quelques années qu'elle m'en parle...

Bon, on verra.

En attendant, ce n'est pas tout ça, on est toujours à la bourre.


Sans compter qu'il faut que je m'attaque à la pile des "extras".

Les lettres que Norbert m'a mises de côté dans le chalet.

Toutes les demandes un peu spécifiques qui ne sont pas des jouets, en bois ou plastique. Les VRAIES demandes.

Celles que je ne peux pas toujours exhausser.

Comme une nouvelle maison ou un travail pour le papa ou la maman.


Je l'aime bien cette pile. Elle diminue d'année en année, malheureusement.

C'est de loin la plus triste, la plus dure à réaliser, mais c'est celle qui me rassure. La magie de Noël n'a pas encore totalement disparu.

Faut dire ce qui est, les enfants ne croient plus trop en moi, ils passent directement des couches culottes au catalogue de jouets.

Et la surprise dans tout ça ?

Autrefois, on me demandait des oranges, maintenant des ipads.

Va comprendre.

Bon allez, assez parlé, je prends la première, il faut bien commencer.


Cher Père Noël,
Je n'ai pas été très sage.


Tiens, ça c'est original !


Normalement, j'aurais écrit l'inverse, et j'en aurais fait des caisses, mais on me dit qu'il faut que je sois honnête et que j'arrête de mentir.


Mais, c'est qu'on a bien raison !


Au départ, je voulais te demander le calendrier de l'Avent Lego, celui de l'Etoile Noire, qui déchire. Mais j'ai changé d'avis.


Tiens, tiens...


Non, cette année, en fait, je voudrais seulement te voir. Ou que mon frangin te voit. Il est malade, tu sais et je crois que ça l'aiderait à guérir.
Merci d'avance. @ +
Max
PS : sinon, un paquet de bonbons, au pire, je ne dis pas non...



Aie, aie, aie, aie, aie !

Bon sang de bonsoir, me voir...

Bigre !

Je ne suis pas rendu, moi, je vous le dis.



_____________________________________________________

Le concours "Une nouvelle pour Noël", organisé par Rock'n Lolita est fini maintenant et.... "Soucis en Laponie" a remporté le 2ème prix !
Hiiii ! Le Père Noël existe, moi, je vous le dis!

(rock-n-lolita.com/concours/une-nouvelle-pour-noel-resultats)


  • Le Père Noël superstar ! Joli souci pour ce brave homme !

    · Ago almost 7 years ·
    Oiseau... 300

    astrov

    • Oui, hein? On aurait envie de le consoler, le pauvre vieux bonhomme :)

      · Ago almost 7 years ·
      Nicole portrait et%c3%a9 16 petit

      Nicole Bastin

  • Saperlipopette ;-) J'adore ce mot. Une bien belle nouvelle pour Noël ! Des bises.

    · Ago almost 7 years ·
    Img 8040 2

    C. De Mer

    • Merci! Des bises à toi aussi.

      · Ago almost 7 years ·
      Nicole portrait et%c3%a9 16 petit

      Nicole Bastin

Report this text