Suß Heim

Jonathan Penglin

Petit poème sur là d'où je viens.

Là d'où je viens, d'où elle vient, où je ne suis jamais allé
Là où est né son père, et le père de son père, et le père de celui-ci, et ainsi de suite jusqu'à ce que se perdent les mémoires
Là les champs
Là les haies
Là la pluie souvent
Et le gel presque jamais
Là où les couâs et les méles achalent les pésans
Là les fermes
Et là le fleuve, le grand
Et la rivière en angle
C'est aussi là d'où je viens, d'où il vient, où je suis parfois allé
Où je n'irai plus maintenant
Là la place
Là l'église
Là le jardin et le ruisseau
Et la maison d'avant
Là les petites routes
Qui tournent et qui tournent
Et se croisent en tournant
Là les moutons et les vaches
Les prairies du printemps
Là les chênes en ombrage
Et le tonnerre grondant
Là les terres sans âge
Que je léguerai en partant.

  • C'est très joli d'où vous venez ! Mais d'où venez-vous ...d'une campagne verdoyante avec ses moutons, ses vaches, son village, en tous les cas. Mais il ne gèle jamais chez vous ! ? Mais, l'important c'est que c'est chez vous, après tout !

    · Ago about 5 years ·
    Louve blanche

    Louve

    • Quelque part à l'ouest. J'ai un peu exagéré en disant qu'il ne gèle jamais. Disons que c'est une licence poétique :)

      · Ago about 5 years ·
      Avatar759527 1.gif

      Jonathan Penglin

    • :) :)

      · Ago about 5 years ·
      Louve blanche

      Louve

Report this text