Ta curiosité n'est pas un vilain défaut

Louie Ziana

À propos de curiosité. Lettre d'une prof à son étudiante.

Syafrah,

J'ai bien reçu ton petit mot. Je t'en prie, ne sois pas désolée d'avoir été ou d'être curieuse, il n'y a aucun problème ! Réserve tes excuses pour des occasions spéciales.

Ça me touche beaucoup que tu me dises être triste que je parte, et tu as tout à fait le droit de demander pourquoi. Je n'ai pas précisément été gênée par ta question, j'étais juste un peu mal à l'aise parce que j'avais peur que ma réponse puisse choquer la classe. Surtout sur la religion. Mais pas gênée de partager mes opinions avec vous, sinon je ne l'aurais pas fait, ne t'inquiète pas.

C'est parfois dur d'oser dire ce qu'on pense. D'autant que je suis vraiment triste de partir. J'aime travailler avec des étudiants comme vous, et voilà bientôt deux ans que je suis ici ; on s'attache. Je crois que j'ai été un peu émue de vous parler, parce que mon départ va très vite arriver.

La Malaisie est un beau pays mais qui fait aussi enrager. J'ai dû apprendre à le connaître, à apprécier la chaleur moite, les odeurs de poubelle, les orages imprévus et sans fin, la bureaucratie lente, pénible, la dangerosité de la conduite, les routes toujours accidentées ou en travaux, le rythme marqué par l'islam et par certaines autres traditions. Beaucoup de différences, loin de mes habitudes européennes, qui étaient très difficiles à vivre au début, mais qui aujourd'hui font partie de moi. Sans curiosité, comment s'intéresser à toutes ces choses qui nous dérangent, comment être capable (ou seulement essayer) de les comprendre ?

Je suis contente que tu sois curieuse, je pense que c'est une qualité primordiale, et belle, comme l'honnêteté (avec les autres, avec soi-même). Une qualité qui pousse à apprendre continuellement, et à devenir meilleure personne. Se poser des questions ça veut tout simplement dire réfléchir. Pour moi ce n'est pas du tout un défaut, au contraire, et je te souhaite d'être toujours curieuse.

Si tu as encore des questions, n'hésite pas à me contacter. Comme on dit « il n'y a pas de questions indiscrètes : seules les réponses le sont ».

Passe une bonne soirée,

Aurore.

Report this text