tic tac

mysteriousme

La machine infernale...

Tu vois le temps passer... Sans pouvoir rien y faire.

Et lui aussi te voit passer.

Il te voit repasser tes chemises pour aller au bureau en métro, et tes pyjamas pour aller au dodo.

Il te voit dépasser par les événements "c'est la course !" annonces-tu, fier de te faire dévorer, seconde après seconde.

Mais la course à quoi ? La course au fric ? La course aux solutions ? La course à l'inaccessible bonheur ? La course en sac ? La course à l'infini et à l'éternité ?

Le temps, narquois, a toujours une longueur d'avance sur toi.

Et quelle longueur ! Il ne t'a pas attendu ! Il n'a pas 3 minutes, pas 2 décennies ni même 1 siècle d'avance... Non, plusieurs millénaires.

Petite fourmi si unique dans le fourmillement standardisé, perdue entre toutes les fourmis uniques qui t'entourent, que tu aimes, que tu ne peux pas saquer, que tu nargues... Pauvre fourmi.

Le temps, malin, te tire les traits, ce porc.

Le temps, non content de te voir trimer, ramer, en baver, te verra aussi trépasser. Avec indifférence et dans la morosité ambiante, gluante et poisseuse des fourmis uniques en tout genre.


  • Oui, mais nous, les fourmis, nous pouvons regarder une jolie marguerite caresser un chat, aller à un rendez-vous d'amour. Le Temps, il ne peut pas. ! Et toc.

    · Ago 24 days ·
    Oiseau... 300

    astrov

    • Certes ! Mais la fourmi est rarement attentive à tous ces micro-bonheurs qui parsèment son existence !! ;)

      · Ago 24 days ·
      20161129 091109

      mysteriousme

Report this text