Train de Nuit

celinero

Deux femmes sur le quai d'une gare, à une heure tardive.

 

Elvire : Où va-t-on  ?

Elmira : Je ne sais pas, au même endroit qu'hier, probablement.

Elvire : Nous étions là, hier ?

Elmira : Oui, bien sûr, tu ne te souviens pas ?

Elvire : Non. Pourquoi sommes-nous encore là, alors ?

Elmira : Parce que nous sommes revenues.

Elvire : Ce n'était pas bien hier ?

Elmira : Ni bien ni mauvais. Je ne sais pas trop.

Elvire : Où sommes nous allées déjà ?

Elmira : Quelque part.

Elvire : C'est vague. (pensive) Je crois que je me souviens, mais ça fait comme si c'était il y a un siècle, tu vois ?

Elmira : Pas tellement, mais je t'écoute.

Elvire : Bah... je n'ai rien à dire en particulier.

Elmira : On ne va pas aller bien loin.

Elvire : C'est bien ça ! Restons dans les parages. L'aventure, c'est dangereux

Elmira : Nous verrons bien.

Elvire : Bien. (un temps) Où va-ton déjà ce soir ?

Elmira : Ailleurs, certainement.

Elvire :  C'est loin ?

Elmira : Mais je n'en sais rien moi, ça te convient comme réponse ?

Elvire : Pas vraiment. (s'étirant comme pour lutter contre une fatigue soudaine) Eh bien, nous pouvons en déduire deux choses.

Elmira : Ah oui, lesquelles ?

Elvire : Nous ne retournons pas quelque part.

Elmira : Et la deuxième ?

Elvire : La deuxième quoi ?

Elmira : Tu as dis que nous pouvions en déduire deux choses.

Elvire : Je ne sais plus ce que j'ai dit, mais là, on tourne en rond.

Elmira : On attend le train.

Elvire : Pffff... Que fait-on en attendant ?

Elmira : Tu as une idée ?

Elvire : (réfléchit) On pourrait passer de l'autre côté !

Elmira : De l'autre côté ?

Elvire : Du quai. On pourrait traverser le chemin de fer.

Elmira : Brillant, et si le train arrive au moment où on traverse ?

Elvire : Qui vivra verra.

Elmira : Ou qui mourra mourra, et puis cette phrase n'a aucun sens de toute manière.

Elvire : Qui te parle de mourir d'abord ? Y a pas un chat, plus personne ne prend plus le train ? On peut s'amuser un peu, non ? 

Elmira : Il faut croire que non.

Elvire : Comment ils font alors ?

Elmira : Tu en poses de drôles de questions, toi alors.

Elvire : Comment savoir si le train n'est pas parti sans nous ?

Elmira : On ne sait pas. Et même s'il est parti, il reviendra. On n'a qu'à attendre.

Elvire : (soupire) En attendant... Oh ! On pourrait marcher ! Y aller à pied !

Elmira : Parce que tu connais le chemin, toi ?

Elvire : Ben... non. Où va-t-on déjà ?

  • ah j'adore :) j'imagine la scène!

    · Ago about 5 years ·
    Cat

    dreamcatcher

    • Exercice pour le bac théâtre. Je bossais sur quelques textes de Beckett, dont "En attendant Godot", du coup j'ai écrit ce petit pastiche =)
      Merci en tout cas !

      · Ago about 5 years ·
      C%c3%a9line charmion   neowood

      celinero

    • Ah excellent! Lycée à Lille? Je connais vite fait Beckett mais j'ai jamais lu la pièce en entier j'crois.

      · Ago about 5 years ·
      Cat

      dreamcatcher

    • Yes mais là je préfère que ça passe en conversation privée histoire de pas étaler ma vie (FBI is watching us #paranoia)
      Abonnons-nous pour activer la messagerie ;)

      · Ago about 5 years ·
      C%c3%a9line charmion   neowood

      celinero

    • mdrrr tqt!! pas de soucis

      · Ago about 5 years ·
      Cat

      dreamcatcher

  • Merci d'avoir pris le temps de lire, ce texte a bien 4 ans, c'était un exercice pour un cours.

    · Ago almost 7 years ·
    C%c3%a9line charmion   neowood

    celinero

  • Bravo et Merci pour ce voyage que j'ai fait sans billet.
    " Un jour nous prendrons des trains qui partent " ( A. Blondin )

    · Ago almost 7 years ·
    Lo new york

    riatto

Report this text