Un homme -20-

aile68

Les fêtes de fin d'année sont passées avec la joie et les chagrins qui les accompagnent. Notre homme a pensé à sa mère partie deux ans plus tôt, plus que d'habitude, avec le sentiment qu'elle était là parmi ses frères et soeur et son père qui ne laisse rien paraître. Se lever ce matin a été un peu dur et en même temps excitant car c'est aujourd'hui qu'ils déménagent. Nouvel an, nouveaux bureaux, nouvelle photocopieuse, nouveau paysage à la fenêtre. Tout mettre dans les cartons avec soin, dossiers, classeurs, ramettes de feuilles, tout faire rentrer dans les coffres.

Les nouveaux locaux sont un peu excentrés de la ville, ils sont vraiment tout neufs, c'est formidable de commencer ainsi la nouvelle année. Y a même des tableaux aux murs, le boss a fait les choses en grand, il a pris goût aux discours, c'est ainsi qu'il prend parole (cette fois-ci sans faire semblant d'avoir un micro!):

"Chers collègues, bienvenus dans ces nouveaux bureaux. Je nous souhaite à tous de continuer à travailler en bonne intelligence. J'ose espérer que vous apprécierez la nouvelle configuration des locaux plus spacieux et plus clairs. Je compte sur vous pour enrichir notre groupe de projets aussi audacieux que le centre commercial écologique que nous sommes en train de bâtir. Mesdames et Messieurs bonne année et bon travail à tous!"

Le boss est devenu un expert en communication. Son discours met du baume dans le coeur de tout le monde. Lui et Marie-Claude qui est son assistante directe ont "décerné" les places à chacun. Le hic c'est que Gérard ne pourra plus apercevoir le joli profil de la femme, leurs bureaux sont un peu éloignés l'un de l'autre. En revanche Mélusine a toujours sa place près de la photocopieuse à qui on a donné une place généreuse de façon à ce que personne ne gêne quiconque quand on fait des photocopies. Le boss a toujours son bureau à part avec des vitres comme dans les anciens locaux, et surtout, surtout, il y a une salle de réunion ce qui manquait atrocement et puis aussi une super cuisine avec micro-onde, frigo et bien sûr la machine à café indispensable au bon moral de la troupe.  Voilà pour la configuration du nouveau lieu de travail. La journée se passe à ranger tout le matériel, à savoir comment fonctionne la nouvelle photocopieuse hyper sophistiquée (Mélusine commence à regretter l'ancienne!). Nouveaux stylos, nouveaux sièges plus confortables, nouveaux post-it, ça sent le neuf comme les fournitures scolaires de chaque rentrée scolaire. Le boss a fait des frais. Billard a pensé à récupérer le café dans les anciens locaux, s'il n'était pas là il faudrait l'inventer!

Report this text