Une danse

Callahgan Word

D'un pas monotone

J'erre. Sans raison         

Entre l'hiver et l'automne

Les saisons ont disparu

Ne laissant place qu'aux frissons

De la grisaille. Des temps froids

De la vie qui s'en va

Ah ! Si on avait su


Et perdue dans la brume

Qui repeint, de son voile

Un ciel sans étoile

Je titube, trébuche

Ce monde est si sombre

Sans toi, sans tes bras

Où me réchauffer


Mélancolie, tu me figes !

Tu me donnes le vertige !


Et je guette, à l'horizon

Le retour des hirondelles

Du bleu, dans le ciel

Des premiers bourgeons

Eclatant en pétale

Sous nos pas, rythmés

Par le rire des enfants

Ou des cigales. C'est égal !


Emportés par le vent

Juste une dernière danse

Quitter l'éphèmére

Nos craintes, nos doutes

Les madeleines de Proust

Pour un chemin certain

Sans croisement, ni embuche

Seulement notre union

Quel que soit la saison

  • la simplicité est la vertu de l'écriture... c'est réussi et très joliment dit

    · Ago over 6 years ·
    057 300

    seb365

  • Elle est belle cette demande pour une dernière danse!
    Simple,sincère, émouvante...

    · Ago over 6 years ·
    Oeil

    anne-onyme

Report this text