une histoire de drones

Eric Rktn



"Bon dieu de merde !" hurla Rob, interrompu en pleine partie de Call Of Duty. S'il était certains que ce drone puisse s'apparenter à un excrément post-digestion robotique, il était moins sûr qu'il soit du fait de Dieu, et encore moins de sa volonté qu'il aterrissâsse dans leur salon, au travers de la baie vitrée dans un fracas de tous les diables. Depuis que le gouvernement en autorisait la circulation, ils étaient devenus une véritable pollution pullulente dans le paysage parisien.

"C'était pas une mauvaise idée au début, m'expliqua Doug, et puis  faut avouer qu'on etait tous comme des fous quand on a vu ce clip de Phoenix filmé dans les airs à Versailles. Et d'un coup, POUF, la mode était lancée, et celle des tonsures sauvages aussi par la même occasion. Parce qu'ils volaient bas, ces cons, et personne n'était à l'abri de devenir soudainement chauve. J'ai entendu dire qu'à la base c'était pour les militaires, mais que des petits malins ont eu l'idée de s'en servir pour livrer des colis, juste pour faire parler d'eux. Les grandes marques suivirent pour pas rester sur le carreaux, et les clients, bande d'abrutis, applaudissaient l'innovation à tout rompre, peut être parce que ca les branchait de ne plus s'engueuler avec le livreur pour un paquet en mauvais état, va savoir.

Et puis ils se sont mis à s'en servir pour tout et n'importe quoi, des drones enquêteurs que des femmes suspicieuses engageaient pour suivre leurs maris infidèles, des drones espions que des pervers utilisaient pour mater leur voisine qui bronzait à l'aise dans son jardin. C'était enfin possible d'être la petite souris qui pouvait voir, qui pouvait TOUT PUTAIN DE VOIR, bordel.

Le seul truc, c'est qu'il n'était toujours pas possible de retirer ces fichues pales aux 4 moteurs qui pilotaient l'engin. On était tranquilles niveau bruit mais il y avait des règles de vol à respecter. Le gouvernement français, "dans sa grande tradition jurisprudentielle" avait publié vite fait bien fait un code du drone que tout un chacun n'était censé ignorer.

Forcement, t'imagines bien que les dealers ont flairé les biftons qu'ils pouvaient se faire facilement. C'était sans compter sur le système de surveillance des vols.
La tête des mecs qui se faisaient cerner par les drones policiers ! T'aurais du voir ca, ils se pissaient dessus à l'idée de porter une moumoute pour les 6 prochains mois. Il y a eu aussi ces histoires de racket en drones organisés, ouais, j'en ai entendu parler. Mais je m'en fous un peu. Tu sais, ici on n'a que des drones fleuristes qui peuvent être dangereux, mais seulement si t'es allergique au pollen ahahah. HEY ROB, TU L'AS ENTENDUE CELLE-LA ?

Bref, si tu veux mon avis, on n'a pas fini d'en manger à toutes les sauces, d'ailleurs j'attends le drone pizza qui ne doit pas tarder là. Bon, je te dis ca, mais tu le gardes pour toi, hein? C'est une idée comme ca, mais peut etre qu'un jour, ils vont trouver le moyen de mettre des gens dedans, et même peut être enlever enfin les pales. Je vois bien ca s'appeler avion, tiens. Bon je me casse, j'ai un salon à nettoyer."

Report this text