«L’écrivain du noctambule café »

ecriteuse

«L'écrivain du noctambule café »

 

Ce n'est qu'une ombre dans le soir, une ombre à disparaître, pas de lumière pour l'écrivain mais un demi-sommeil, un instant de lune qui n'existera plus, pas de lumière pour l'écrivain mais un mirage, le mirage de la nuit .Un dernier rêve, un dernier verre, il écoute du blues et garde le sien.

Il s'enfuit à l'aube, tire sa révérence. Il chante sa supplique sur le bitume l'écrivain : «  Le ciel a joué son dernier nocturne, tu es ma musique, je suis ton ombre, ma dernière danse, une dernière histoire, ma muse. Demain s'est aujourd'hui et nous c'était hier. »

Dans l'ombre...La nuit a raconté, Il était une fois....

Au bout de sa nuit, au clair de lune, l'ombre s'est endormie...

Et demain il reprendra sa plume, peut-être…

Report this text