Bragage Magic

David Lorea

Il  était  assis  devant  le  zinc  d'un  petit  bistrot  de  la  butte  Montmartre...il  regardait  d'un  air  absent  les  allez  et  venu  des  habitués...on  avait  l'impression  à  le  voir  agir  ainsi, qu'il  attendait  quelqu'un  mais  qui ? Lui  seul, pouvait  le  dire. Après, une  attente  assez  courte, une  femme  sans  âge   entra, il  lui  fit  signe  de  s'assoir  à une  table   fond  de  la  salle, ils  se  rejoignèrent...pendant, un  bref  instant, ils  se  firent  face  puis  l'homme  parla.

" Vous  n'avez  pas  changé, Edna."

" Je  peux  vous  renvoyez  le  compliment  cher  Parker, depuis  combien  d'année, nous  ne  sommes  pas  vue ?"

Parker  réflechit   quelques  seconde  avant  de  répondre  à  Edna.

"Un  siècle  peut-être, plus  où  moins."

Edna  sourit...

" Je  suis  d'accord  avec  vous, Parker, je  dirais  60  ans, notre  dernière  rencontre  remonte  au  12 juillet...le  jour  où  son  règne  à  pris  fin..."

Parker  resta  silencieux, il  remonte   sa  manche  d'imperméable  laissant  apparaître  une  longue  cicatrice  qui   former  un  grand  S...Edna  fixa  son  regard  sur  cette  cicatrice.

"Mon  pauvre  ami, vous  avez  souffert  dans  vos  chaires..."

" Pourtant ! Je  ne  suis  pas  le  plus  à  plaindre, pendant, ces  treize  longues  années  de  règne, beaucoup  de  nos  soutiens, on  périt  dans  d'atroce  condition, comme  cette  pauvre  Maud..."

"Très  cher  ami, s'il  vous  plait  ne  me  parlez  pas  de  Maud, sinon, je  vais  fondre  en  larmes, on  assassinant  cette  pauvre  âme, Il  a  atteint  le  sommet  de  la  barbarie..."

Parker  et  Edna  respectérent  une  minute  de  silence  en  mémoire  de  Maud. Parker  rompit  ce  silence.

"Edna, je  vous  est  fait  venir  ici, car, l'heure  est  grave, notre  monde  va  devoir  traverser  une  période  de  trouble  intense, ma  fonction  d'huissier  de  la  chancelerie  me  fait  dire  à  entendre  les  bruits  de  couloirs, qu'IL  est  revenu   où  Il  est  entraint  de  récupérer  ces  forces  perdu."

Edna  avait  l'air  d'accord  avec  Parker.

"Cher  ami, je  peux  vous  dire, que, je  suis  arrivé  aux  même  conclusions  que  vous, dans  ma  boutique, mes  jeunes  plants  de  Mandragore  sont  héritable..."

" Il  y  a  plus  grave  Edna, le  chancelier  cache  la  vérité..."

" Que  comptez-vous  faire ?  "

"Un  bragage, voler  les  dossiers  classé  secret  d'état  dans  le  bureau  du  chancelier  et  les  donnez  à  Tumérus  Lox."

" Quoi !  à  ce  journaleux..."

"Edna, vous  savez  que  lui  seul   peut  faire  éclater  la  vérité ...nous  devons  agir  dans  l'illégalité  pour  le  combattre, Il  est  encore  faible, il  faut  faire  vite."

Edna  bu  sa  tasse  de  thé, elle  vait  envie  de  faire  partie  du  cambriolage...elle  fermera  sa  boutique  de  fleurs  juste  une  heure  avant  l'heure  prévut   pas  grave.

" Parker, je  vous  suis...rendez-vous  à  minuit  devant  le  lampadaire  n°12."

Edna  et  Parker  se  levèrent  ensemble, Parker  revint  sur  le  zinc  pour  finir  sa  choppe  de  bière...Edna, elle, elle  repartit  pour  rejoindre  sa  boutique  de  fleurs.

Minuit ! Parker  et  Edna  se  trouvèrent  face  à  un  vieux  lampadaire  de  la  rue  d'Enghien, Edna  prit  la  main  de  son  ami, ce  dernier  sorti  de  sa  main  droite  une  baguette  magic  un  peu  tordue, d'un  geste  lent, il  fit  le  signe  de  la  croix  celtique, le  vieux  lampadaire s'ouvrit  de  l'intérieur...les  deux  amis  disparurent  dans  un  éclair  blanc...il  se  referma  sous  un  bruit  métallique.

Les  deux  complices  se  trouvèrent  dans  le  couloir  menant  au  bureau  du  chancelier.

"Nous  allons  faire  quelque  chose  qui  va  ébranler  notre  monde, vous  êtes  prête ?"

" Oui, je  suis  prête"

Parker  prit  son  trousseau  de  clefs  pour  offrir  la  porte  à  l'intérieur  à  côté  du  bureau  du  chancelier, un  hibou/veilleur  dormait  que  d'un  oeil..."Endormix" un  nuage de  vapeur  jaillit  de  la  baguette  de  Edna.

" Juste  pour  être  sur."

Parker  s'avançat  vers  un  portrait   de   Nicolas  Flamel, il  appuya  sur  le  coin  droit  du  tableau, se  dernier pivota  laissant  apparaitre  un  rideau  de  gaze  de  couleur  noir, les  fameux  dossiers  classer  secret  d'état..." Les  voilà ! Edna, nous  pouvons  partir."  d'un  geste  vif, Edna  brandit  sa  baguette  et  prononça  la  formule  " Ailix".

Minuit  et  quart, Edna  et  Parker venaient  d'entré  dans  le  bureau  du  rédacteur  en  chef  de  "Ici ! Magic"  le  journal  à  scandale  chez  les  sorciers, sans  un  mot, ils  donnèrent  les  dossiers  à  Tumérus  Lox, se  dernier  lu  en  diagonale  les  dossiers.

" Oh !  Bordel ! C'est  de  la  bombe, je  lance  la  machine...comptez  sur  moi, partez, mes  amies, je  vous  préviendrez  pour  la  suite."

" Pas  de  soucis, nous  partons"  fit  une  Edna, un  peu  dégouté  de  se  trouvé  dans  un  endroit  pareil.

Les  deux  complices  sortirent  du  lampadaire  n°11  situé  rue  des  Batignolles. Deux  silhouettes  se  quittèrent  sans   se  douter  de  l'ampleur  du  scandale  qui  allez  dévaster  le  paysage  politique  dans  le  monde  des  Sorciers.

 

Ecrit  le  19/12/2011.

A  Bordeaux.

 

Report this text