A propos des anges

Susanne Dereve

digression sur http://welovewords.com/documents/je-nai-jamais-su-la-couleur-des-etoiles (Re Chab)


Les robes des anges sont  faites d'une toile d'araignée

                                                                                   céleste

Ne  les voit

que celui dont l'étoile brille en plein jour      

à l'heure où les anges  s'endorment

aux pignons  des églises 

des chapelles romanes

 

Croix  de bois     croix de  fer

des  cimetières champêtres                            

blotties   dans l'herbe  des vallons                  

croix   de pierre solitaires

                        

Ai-je senti un jour  sous le lichen

sous le grain centenaire   l'aile  de l'ange

et sous mes doigts son front

 

Leurs robes sont  ici  de bure

pour résister au vent   

et le fil  si ténu qui les relie à travers  ciel    

à leur étoile    au-delà des brisants

 

Etoiles

Il  suffisait d'un vœu

pour vous   rendre  éternelles  

dans mon âme d'enfant …

 

mais les rêves  pâlissent

et d'une aile furtive les anges

les trahissent un jour

en désertant


 

 

 Illustration : photo Re Chab


  • En regardant de plus près
    la stèle de pierre solitaire,
    exposée au vent et aux orages,
    j'ai décelé sous le lichen orange ,
    le dessin de l'aile de l'ange,

    sa matière rugueuse ,
    sa pesanteur granitique :
    en habit brun
    sa robe cristalline,
    ( aussi lourde que les siècles
    qui pèsent sur l 'humanité ) .

    Son visage s'est effacé .
    Peut-être a-t-il fondu
    lorsque le fil qui le reliait
    à son étoile s'est brisé.

    La pierre a chuté,
    tel un météore,
    et s'est fichée
    à la croisée des chemins ,
    lourde de ses secrets,
    - et peut-être de l'âme
    qu'elle contient encore.

    Qui peut donc la déceler,
    puisqu'elle est invisible,
    au regard de celui
    qui ne voit qu'un vestige
    érodé par les vents ?

    Fait-elle signe encore
    aux êtres candides
    qui savent que les étoiles
    sont reliées à ces anges ?,
    Puisqu'il suffirait parfois d'une caresse,
    pour que ceux-ci leur parlent...

    -
    RC

    · Ago 4 months ·
    Another flying machine     ( zouing machine)

    rechab

    • ton poème est très beau René, mets-les sur le blog

      · Ago 4 months ·
      Photo

      Susanne Dereve

  • des anges habillés de bure...ils ne doivent pas facilement voleter, non ?

    · Ago 4 months ·
    Autoportrait(small carr%c3%a9)

    Gabriel Meunier

    • c'est surtout à cause de leur cœur de pierre ...

      · Ago 4 months ·
      Photo

      Susanne Dereve

  • j'ai même entendu un léger froissement d'ailes...

    · Ago 4 months ·
    Autoportrait(small carr%c3%a9)

    Gabriel Meunier

  • Cela donne envie de mieux regarder les toiles d'araignée au fond des oratoires ruinés au bord des sentiers

    · Ago 4 months ·
    Photo 1 orig

    Alain Balussou

    • bien plus humain que Notre Dame

      · Ago 4 months ·
      Autoportrait(small carr%c3%a9)

      Gabriel Meunier

    • c'est vrai qu'on apprend à regarder ... en vieillissant

      · Ago 4 months ·
      Photo

      Susanne Dereve

    • oui ; mais bien des enfants ont un regard qui est pénétrant, qui s'imprègne littéralement de ce qui est là. Le drame est que les adultes se croient investis du devoir de les bourrer de projets de préjugés et m^me d'exigences phénoménales !

      · Ago 4 months ·
      Autoportrait(small carr%c3%a9)

      Gabriel Meunier

  • C'est comme si on y était! J'aime bien.

    · Ago 4 months ·
    Coucou plage 300

    aile68

Report this text