A toi Doliprane !

Laurence Malabat

Je n'ai toujours pas trouvé ce qui amène à la paix de l'âme,

Lorsque les premiers rayons de soleil illuminent ces dimanches infâmes.

Où mon corps meurtri rappelle à mon esprit qui flanche

Que je n'ai pas dormi de la nuit…Douce enveloppe blanche.

Au sein de ta minuscule boite, bien blotti dans une couverture d'aluminium,

J'attends impatiemment que tu m'aide à sortir la tête de l'aquarium.

Sache tout de même, au cas où, que je t'aime aussi en sachet transparent,

Pilule, poudre ou cachet effervescent.

O Doliprane des damnées des fins de soirée,

Sans toi, je ne serais, que pauvre femme dépravée.

Dont nul maquillage ne pourrait arriver à masquer

La dure réalité des nuits trop arrosées…

  • Je préfère l'ibuprofène
    Quand de vieilles douleurs
    Parfois, se ramènent...

    · Ago 9 days ·
    Louve blanche

    Louve

  • Aïe ! Demain j'arrête…
    Ô Doliprane et mon Paracétamol tu l'aimes ?

    · Ago 9 days ·
    Avatar

    nyckie-alause

  • Bel hommage humoristique au seul traitement qui, accompagné de son poto Ibuprofène, m'a souvent sauvé la mise...ce n'était pas pour des nuits bien arrosées :-))

    · Ago 9 days ·
    Visage etaine eire capture %c3%a9cran

    Etaine Eire

    • Il est déconseillé de prendre les deux le même jour :)

      · Ago 9 days ·
      Gotham penguin

      Edgar Allan Popol

Report this text