Abandon

-nicole-

donner ne suffit pas

 

Une flamme légère

Comme un souffle doré

Comme un éclair brûlant

Envahit mes entrailles

Et me consume telle

Une gerbe de paille

 

Une vague profonde

Fine comme une lame

Blanche comme l'écume

Remonte mon échine

Submerge mon cerveau

Puis reflue sous ma peau

 

Tes lèvres m'électrisent

Et tes yeux m'encouragent

A aller tout au fond

Puiser l'ardente braise

Qui embrase mon ventre

Et enflamme mon âme

 

Et tes mains mon amour

Et tes mains qui me tiennent

Tes mains qui me parcourent

Tes mains que je retiens

Je les aime tes mains

Je les mordrais pourtant

 

Ta peau contre la mienne

Nos sueurs qui se mêlent

Parfums lourds, capiteux

Phéromones puissantes

Qui nous lient et nous hantent

Qui nous portent plus loin

 

Et je plante mes griffes

M'accroche à tes épaules

Me retiens à ton cou

Car la marée puissante

M'emporte et me transporte

Tu dois rester en moi

 

Dans toute ta puissance

J'ai puisé l'élixir

Qui me laisse tremblante

Mais pleine et accomplie

Je largue mes amarres

Et me laisse porter

 

Je m'abandonne enfin

Victorieuse et soumise

Je m'abandonne à toi

Donner ne suffit pas

Envahie libérée

Et si vivante enfin.

Report this text