Alerte IA , Freddy vous averti !

Christian


Aujourd'hui le site welovewords.com tourne en roue libre depuis plusieurs années.

Hors un site internet, quel qu'il soit, représente un budget minimum ( hébergement, maintenance, nom de domaines etc..) et on peut donc légitimement se poser quelques questions !

Compte tenu de l'information que je vous ai délivrée dans le dernier chapitre « Freddy est isolé », je pense qu'il n'est pas complètement stupide de penser que welovewords.com serve de champ d'études pour des IA capables de rédiger des textes.

Ces IA peuvent apprendre en scanant l'ensemble des textes publiés sur welovewords, à rédiger des textes sur différents modes, poésie, chroniques, roman, humour, érotisme, etc…

Le site peut aussi publier des textes réalisées par des IA et tester ainsi leur perception par des humains.

Ainsi donc à ce jour la seule façon de savoir si les textes publiés le sont par des humains, c'est uniquement le contact téléphonique ou encore mieux des rencontres physiques.

Il faut bien se rendre à l'évidence que nous ne sommes, désormais, absolument plus certain en lisant un texte publié sur internet (ici ou ailleurs peu importe) que ce texte soit d'origine humaine !


Comment faire alors, je sens poindre la question !

Le niveau de connerie, peut être un bon indicateur penserez-vous, effectivement c'est une qualité partagée par l'ensemble du genre humain !

Oui, mais voilà, cela reste aussi fortement subjectif, nous sommes toujours le con de quelqu'un !

Je pressens aussi que cette « qualité » si fortement partagée par tous et toutes ne soit mise à profit par ceux qui installent les IA un peu partout , pour nous y enfermer sans quelconque possibilité de sortie !

De plus les IA qui pourraient nous aider à détecter la connerie, ne sont certainement pas prêtes à sortir des labos !

Les IA vont donc nous obliger à revenir au bon vieux temps du bistrot, pour voir et entendre celles et ceux qui déblatèrent leur connerie et surtout y ajouter les nôtres de bon coeur.

Là au moins on sait à qui on s'adresse.

A la vôtre !  

Report this text